Genève : « Dieux et héros »

, popularité : 9%

Le Ciné-club universitaire dédie son cycle d’hiver à la mythologie !

À propos du cycle
La mythologie habite notre inconscient collectif, nourri par des siècles de littérature et de représentations. Le cinéma ne pouvait pas échapper à la tentation de puiser dans cette source : le septième art a adapté bon nombre de mythes dans des films aux approches radicalement différentes, qui nous éclairent sur un cinéma de l’entertainment d’un côté, et un cinéma d’auteur de l’autre.

« Jason et les argonautes »
© Columbia Pictures Corporation

Lundi 9 janvier 2017 : séance d’ouverture du cycle
Jason and the Argonauts
R Don Chaffey, USA/GB, 1963, Coul., DCP, 104’, vo st fr
INT Todd Armstrong, Gary Raymond, Niall MacGinnis, Honor Blackman

Jason accepte le défi de Pélias qui a tué son père et usurpé son trône : en échange de la Toison d’Or, Pélias s’engage à remettre à Jason son royaume. Jason s’entoure alors des meilleurs héros de son temps et part pour la Colchide, sous la protection de la déesse Héra. Ce film, avec son bestiaire en stop-motion signé Ray Harryhausen, et sa Grèce de l’âge du bronze, est la quintessence du péplum mythologique, et l’un des classiques les plus réussis de l’entertainment américain.

Précédé de : Le Tonnerre de Jupiter (Georges Méliès, 1903, 4’)

Programmation du cycle
De janvier à mars, vous aurez donc l’occasion de voir ou revoir de nombreux films inspiré par dieux et héros. Certains ont été tournés durant la première moitié du XXe siècle, tels Die Nibelungen : La mort de Siegfried de Fritz Lang, ou du même auteur Die Nibelungen : La vengeance de Kriemhild, tous deux de 1924 ; ou L’Atlantide, tourné en 1932 par Georg Wilhelm Pabst. D’autres sont plus récents ; citons Medea de Pasolini, 1969, avec Maria Callas, ou Electre de Michael Cacoyannis, 1962, avec Irène Papas.

Du 9 janvier au 27 mars 2017