Paris : Festival des cinémas arabes

, popularité : 17%

Avec le Festival des cinémas arabes, voici le cinéma remis à l’honneur à l’IMA, douze ans après la dernière Biennale des cinémas arabes à Paris (1992-2006) qui lui avait valu de devenir une référence mondiale en matière de 7e art.

Un nouveau cycle s’ouvre donc avec cette édition pleine de promesses. Au programme, plus de quatre-vingts films, fictions et documentaires, courts et longs, tous produits ces deux dernières années. À l’issue de la compétition, un trophée sera remis aux lauréats.

Parmi les films projetés, les suivants ne seront visibles que lors d’une unique séance.

« Salamat From Germany » de Rami Kodeih et Una Gunjak
© DR

- Le 2 juillet 2018 à 16h30 :
* Valse de l’aube de Emna Najjar, Tunisie (2018) 15’ Première mondiale. (Radia, une mère de famille qui souffre depuis onze ans d’insuffisance rénale, est convoquée un jour en urgence à l’hôpital…)
* Le Grain de ta peau de Sofia El Khyari, Maroc/France (2017) 15’10 Première européenne (Le conte d’une femme fleur, délicate et mystérieuse, née dans le sable chaud du désert...)
* Salamat From Germany de Ramy Kodeih et Una Gunjak, Liban/France (2017) 17’ (Lillo, un jeune libanais qui rêve de s’installer en Europe, compte sur l’argent de sa grand-mère et sur le passeport syrien qu’il s’est acheté pour y parvenir…)
* Affabilité de Ahmed Nader, Égypte (2017) 22’ Première française (Un couple de personnes âgées, Nabila et Mahmoud, vit au rythme des films que diffuse leur télévision...)
* Master of the classe de Hakim Zouhani et Carine May, Algérie/France (2017) 25’(Berry est professeur vacataire dans une école qui enseigne le français à des élèves d’origine étrangère. Il doit faire face à l’examen d’une inspectrice, mais également à l’arrivée d’un nouvel )

« Deglet Nour » de Sofiane Halis
© DR

Séance unique - Le 3 juillet à 16h30 :
* Marche arrière de Noha Adel, Égypte (2017) 14’ Première française
* Terrain vague de Latifa Saïd, Maroc/France/Portugal (2017) 14’
* Deglet Nour de Sofiane Halis, Algérie/Maroc/France (2017) 18’38
* Black Mamba de Amel Guellaty, Tunisie (2017) 20’
* Langue de Mohamed Al Salman, Arabie saoudite (2017) 22’ Première européenne

Ceci n’est qu’un “coup d’œil“ sur la programmation. Tous les détails et informations sont disponibles sur le site de l’IMA.

Jusqu’au 8 juillet 2018

Voir en ligne : Institut du Monde Arabe