Genève : Barthélémy Menn

, popularité : 9%

Le peintre genevois Barthélemy Menn, maître de Ferdinand Hodler, est mis en lumière au Cabinet d’arts graphiques du MAH.

Barthélemy Menn (1815-1893) « Autoportrait au chapeau de paille », vers 1867
Huile sur carton collé sur bois, 42,6 x 60,1 cm © MAH Genève, photo : J.-M. Yersin

Ce dernier possède environ 3000 de ses œuvres, parmi lesquelles quelque 130 dessins, aquarelles, peintures d’études et tableaux ont été sélectionnés pour cette exposition.

Pour cet élève d’Ingres, dessiner, c’est d’abord comprendre. Il enseigne donc à ses nombreux élèves comment percevoir la forme d’une figure ou d’un objet de tous les points de vue possibles, jusqu’à imaginer leur face cachée. Dessiner, c’est aussi composer. L’artiste met ainsi en scène figures et objets pour les transférer sur une surface plane ; revenant sur les mêmes motifs, il développe des variations rythmiques.

Jusqu’au 8 juillet 2018