Genève : La Villa d’Hadrien

, popularité : 16%

L’Université de Genève consacre une exposition à la Villa d’Hadrien, une exposition destinée à mettre en lumière cette architecture antique.

La Villa d’Hadrien est une merveille d’architecture antique qui conserve, encore de nos jours, tout son pouvoir de fascination. De l’époque moderne jusqu’à nos jours, elle a inspiré les plus grands architectes, de Borromini à Le Corbusier, en passant par Alberti ou Schinkel.

Cette exposition de l’Université de Genève met en perspective la genèse et la conception de ce projet architectural extraordinaire, tout en montrant son influence déterminante sur les architectes contemporains suisses et étrangers. Maquettes, moulages et dessins d’architectes permettront ainsi aux visiteurs de voyager dans le temps.

Quelques informations
Autrefois appelée villa Tibur ou Tiburtina, la résidence impériale doit son nom à son fondateur : l’empereur Hadrien. Dès son accession au pouvoir, celui-ci décide d’installer sa résidence près de la cité de Tivoli, environ 28 km de Rome, une cité qui devient alors un lieu de villégiature très prisé par l’aristocratie romaine. La construction commença en 117 de notre ère, et s’acheva en 133.

Sur la base des principes archéologiques et des témoignages écrits, nous savons que les domus et les villas romaines ont été divisés en plusieurs pièces, chacune avec ses propres fonctions et selon un schéma répété que l’on peut retrouver par exemple dans la Villa dei Mystères de Pompéi et dans la Villa de Poppée de l’ancienne ville romaine d’Oplontis (Torre Annunziata).
Cependant, la Villa d’Hadrien est précisément une résidence impériale qui, tout en conservant le langage et l’iconographie de l’architecture traditionnelle, a été conçue d’une manière différente et originale.

La structure de la villa
La villa se compose d’une série de complexes rigoureusement interdépendants et communicants qui ont chacun une fonction bien spécifique : le bâtiment aux trois exèdres, le nymphée-Stade, l’ édifice au vivier auquel sont connectés le quadriportique, les petites Thermes, le vestibule et la série de pièces constituant un Prétoire.
Les symétries et l’interdépendance des bâtiments, reliés par des points d’accès surveillés pour maintenir la sécurité et la confidentialité de l’empereur, montrent qu’ils forment un monument unique à l’image de la grandeur de l’empereur.

Du 17 octobre 2017 au 12 janvier 2018

Entrée libre

SEU - Salle d’exposition de l’UNIGE, Uni Carl Vogt, 66 boulevard Carl-Vogt

En marge de l’exposition : Visites guidées gratuites (1h)
- vendredi 20 octobre à 12h30
- jeudi 2 novembre à 12h30
- mercredi 15 novembre à 12h30
- mardi 28 novembre à 16h30
- lundi 11 décembre à 18h

Voir en ligne : La Villa d’Hadrien