Giverny : Henri Manguin

, popularité : 28%

En juillet 2017, le musée des impressionnismes de Giverny consacre une exposition monographique au peintre Henri Manguin (1874-1949), désigné en 1910 par Guillaume Apollinaire comme « le peintre voluptueux ».

Une sélection de quatre-vingts œuvres environ — peintures, aquarelles et dessins réalisés entre 1900 et 1914 — y retrace les premières années du parcours de cet ami d’Henri Matisse qui participa à la naissance du fauvisme. À Giverny, l’accent sera mis sur la période où Manguin, dont les harmonies chromatiques témoignent d’un talent et d’une inventivité rares, accompagne et parfois précède les audaces de ses amis fauves.

Les visiteurs verront ainsi évoluer son art, depuis les années de formation au tournant du siècle jusqu’à la Première Guerre mondiale. Après les premières expériences impressionnistes, l’enseignement de l’École des Beaux-Arts où il fréquente l’atelier libéral de Gustave Moreau lui permet d’exprimer une sensualité heureuse qui marquera toute sa carrière. Dans son œuvre, les thèmes arcadiens, les nus, les paysages méditerranéens, les scènes de la vie familiale et les natures mortes sont autant d’hommages au bonheur de vivre et s’inspirent très directement du quotidien de l’artiste. Une large section documentaire, photographies et documents d’archives, complètera le parcours.

Du 14 juillet au 5 novembre 2017

Voir en ligne : Musée des impressionnismes Giverny