Madrid : « L’Illusion de la Frontière américaine »

, par  Viviane Vuilleumier , popularité : 18%

L’exposition présentée par le musée Thyssen-Bornemisza a l’intention, et c’est une première en Espagne, de suivre les pas des artistes qui ont exploré l’Ouest américain au dix-neuvième siècle, relevant le défi de montrer son paysage inconnu et exotique et de dépeindre les modes de vie des Indiens d’Amérique qui disparaissaient sous leurs yeux à cause de la colonisation.

Ces artistes ont aidé à créer ’une illusion’ du Far West, combinant l’enthousiasme romantique et l’admiration véritable avec les clichés et les espérances qui ont voilé le regard de l’homme blanc. Cette image a formé le mythe de l’Indien sauvage vivant sur les prairies dans la communion avec la nature - loin de la vision que l’on a popularisée des années plus tard par des films.

A travers une sélection de peintures et photographies de Karl Bodmer, George Catlin, Henry Lewis, Albert Bierstadt, Edward S. Curtis et Carleton E. Watkins, parmi d’autres, l’exposition explore ce passionnant chapitre de l’histoire de l’art. Une partie de ces œuvres appartient à la collection permanente du Musée - le seul en Espagne à posséder des travaux de ces peintres - et reflète l’intérêt du Baron Hans Heinrich Thyssen-Bornemisza pour les histoires de l’Ouest.

La manifestation inclut des cartes et un certain nombre d’objets ethnographiques, livres, des bandes dessinées et des affiches de film, ainsi qu’une sélection de boîtes de livre de la Bibliothèque de la Forêt, par Miguel Ángel Blanco, le conservateur de l’exposition.

Du 3 novembre 2015 au 7 février 2016

Voir en ligne : Musée Thyssen-Bornemisza, Madrid