Madrid : La Renaissance à Venise

, popularité : 4%

Durant l’été, le Musée Thyssen-Bornemisza présentera une exposition consacrée à l’art vénitien du XVIe siècle, son premier zénith, avec des chefs-d’œuvre d’artistes tels que Le Titian, Le Tintoret, Veronese et Lotto, provenant de prêts d’importantes collections et de musées renommés.

Des thèmes comme l’importance de la couleur, l’observation de la réalité par l’image du pouvoir et de la beauté, et la modification du “coup de brosse“ et de la couleur dans les œuvres tardives seront illustrés par des portraits, des pastorales, des sujets mythologiques et des compositions religieuses, qui révèlent ensemble l’évolution de la peinture vénitienne, créée dans une des plus belles villes du monde.

Une centaine d’œuvres permettra de montrer comment les dispositifs spécifiques de la peinture vénitienne - de l’utilisation du chiaroscuro et de la couleur comme base pour représenter les figures et l’espace d’une manière plus proche de la nature que celle préconisée par la tradition classique, plus idéaliste dans sa conception - ont entièrement incarné l’idée de la beauté pour les artistes vénitiens de la Renaissance, de manière quelquefois supérieure à l’art qui était alors produit à Rome, Parme et Florence.

La manifestation examine ce centre de production d’art, essentiel pour la compréhension de l’histoire de la peinture, par une sélection prudente des sujets dépeint par les maîtres qui ont gagné une gloire universelle, plutôt que par une approche chronologique ou stylistique. Elle dispose pour ce faire d’un nombre remarquable de peintures et de quelques sculptures provenant de collections privées et de musées tels que la Galleria dell’Accademia de Venise, la Fondation Accademia Carrara de Bergame, le Palazzo Pitti de Florence, ou encore le Kunsthistorische Museum de Vienne ou le Musée du Louvre de Paris.

Jusqu’au 24 septembre 2017

Voir en ligne : Musée Thyssen-Bornemisza