Vevey : Picasso - Lever de rideau

, popularité : 25%

A l’affiche du Musée Jenisch, dès le 21 juin, une exposition d’estampes réalisée par Picasso entre 1905 et 1968, et rendue possible par les dépôts successifs de la Fondation Werner Coninx et de la Fondation Jean et Suzanne Planque.

Pablo Picasso, « Minotaure caressant une dormeuse », de la « Suite Vollard », 18 juin 1933
Pointe sèche sur vergé, 340 x 445 mm. Musée Jenisch Vevey, Fondation Werner Coninx © Succession Picasso / 2018, ProLitteris, Zurich. Photo Julien Gremaud

De la série des Saltimbanques remontant à 1905 aux dernières planches érotiques de la Suite des 347, eaux-fortes gravées en 1968, Pablo Picasso n’a cessé de privilégier le thème du spectacle dans son recours à l’estampe. Du chapiteau à l’atelier, de l’atelier à l’arène, de l’arène à l’alcôve, ce sont les prouesses du cirque, les créations des peintres et sculpteurs, le ballet des taureaux, chevaux et toreros animant la corrida, les joutes d’amour des corps enlacés qui sont tour à tour présentés sur le devant de la scène. Cette « grande parade » est évoquée dans une exposition du Cabinet cantonal des estampes

Issues de ces collections prestigieuses et de prêts extéreurs, les estampes de Picasso présentées dans l’exposition rendent compte d’un arc de plus de soixante ans de création. Elles témoignent ainsi de la formidable production gravée d’un artiste qui a su exploiter avec virtuosité les multiples aspects techniques et artistiques de ce médium.
Leur présentation aux cimaises du musée est articulée selon les grands thèmes chers à l’artiste : la tauromachie, l’étreinte ou le couple, et l’artiste et son modèle dans l’atelier.

Du 21 juin au 7 octobre 2018

Voir en ligne : Musée Jenisch