Vevey : « Vertige de la couleur »

, popularité : 18%

Réunissant plus de 180 œuvres issues des fonds du Cabinet cantonal des estampes et de l’apport considérable d’une collection privée, l’exposition proposée par le musée Jenisch raconte l’épopée de la gravure en couleurs, l’un des facteurs du succès rencontré par la lithographie presque cent ans après son invention.

Grâce aux œuvres réunies, provenant donc des fonds du Musée et de prêts dont celui considérable d’un collectionneur proche du musée, l’exposition retrace un moment singulier de l’histoire de la gravure. À la fin du XIXe siècle, Paris est le cadre d’un extraordinaire engouement pour l’imprimé sous toutes ses formes, de l’affiche à l’album, en passant par le programme de théâtre. Elle voit de nombreux éditeurs, artistes et imprimeurs se consacrer à cet art. La couleur est partout et sera l’un des facteurs du renouveau artistique de la lithographie presque cent ans après son invention et son origine commerciale. Cette épopée est racontée à travers de nombreuses épreuves inédites de Pierre Bonnard, Paul Gauguin, Odilon Redon, Paul Signac, Édouard Vuillard ou encore Henri de Toulouse-Lautrec.

Comment imprime-t-on une gravure en couleurs ? Quelle est la différence avec une gravure coloriée ? Et à quelles fins esthétiques la couleur est-elle utilisée ? Comment Odilon Redon, Paul Signac, Paul Gauguin, Pierre Bonnard, Édouard Vuillard ou encore Henri de Toulouse-Lautrec en ont-ils tiré parti ? Une sélection de documents et d’épreuves rares permettront de découvrir les effets de la polychromie et ses procédés techniques, dans la production artistique française, autour de 1890.

Du 30 juin au 1er octobre 2017

Voir en ligne : Musée Jenisch