Yerres : « La Porte des rêves »

, popularité : 26%

La Ferme Ornée et l’Orangerie du parc de la propriété Caillebotte ouvrent ‘La Porte des rêves’ et accueillent une réunion exceptionnelle d’environ 160 œuvres symbolistes (peintures, sculptures, dessins, pastels, lithographies, cires, émaux), essentiellement issues d’une collection privée française.

Cet ensemble réuni avec patience et ténacité, dans un souci constant de qualité, s’attache à rassembler des œuvres qui ont marqué la fin de siècle et dont la plupart furent exposées à l’époque de leur création même et amenées à jouer un rôle de pionnier dans la reconnaissance et l’étude du symbolisme.

L’exposition s’inscrit dans une tendance et un intérêt croissants pour cette période. Elle invite à découvrir les œuvres d’une cinquantaine d’artistes, peintres français ou artistes nés à l’étranger, appartenant à deux générations du symbolisme français et européen. Les artistes symbolistes n’ont jamais formé de mouvement, sont profondément individualistes et de sensibilités très variées. Ils possèdent cependant un même état d’esprit et une manière commune de penser. Cette diversité des expressions, tant thématique que plastique, se retrouve tout au long de l’exposition dont le parcours permet de découvrir les thèmes qui les rassemblent dans leur quête de sens et d’idéal.
Huit sections ont été définies : “Le Monde des légendes“ évoque le goût des artistes symbolistes pour les sujets traditionnels de l’art médiéval et renaissant ; “Les Mythes et les apparitions“, centré autour de Gustave Moreau ; “Les égéries symbolistes“, où prédomine le sujet féminin idéalisé et sans cesse revisité ; “Le Paysage idéal“ convoquant des paysages symbolistes qui sont des paysages de rêve ; “La vie silencieuse“ montrant lieux déserts et villes mortes ; “Le paysage mystique“, section dédiée à un unique artiste, Charles-Marie Dulac ; “Le symbolisme noir et fantastique“ ; “La Descente aux enfers“ où se déploie le cycle inspiré de L’Enfer de Dante d’Henry de Groux. Enfin, à L’Orangerie, la section s’intitule “Vers l’idéal“ et propose des œuvres monumentales autour du thème majeur du symbolisme, la poursuite de l’idéal.

Du 7 avril au 29 juillet 2018

Voir en ligne : Propriété Caillebotte