Annecy : Variations classiques

, popularité : 16%

Variations Classiques, le festival de toutes les musiques classiques, débutera fin août sa deuxième édition. Ce festival de musique, nouveau et original, de rayonnement international où l’éventail des formes musicales se veut très large, met au programme de la musique d’opéra, symphonique, sacrée, de chambre, ou des textes récités qui sont autant de variations à la musique classique dont les vibrations nous font vivre.

Même si la majorité des événements auront pour cadre Bonlieu Scène Nationale, d’autres lieux ont été choisis pour certains concerts, comme le Musée Château ou l’Église Sainte-Bernadette.

- 29 août - 20h30 / Bonlieu Scène nationale : Variations inattendues. J’aime pas le classique mais avec Gaspard Proust, j’aime bien
Le célèbre humoriste qui a plusieurs cordes à son arc, déclare sa flamme à la musique classique et s’avère être un mélomane averti ; il fait aimer Vivaldi, Bach, Mozart, Brahms mais aussi Fauré, Poulenc, Satie et tant d’autres compositeurs à qui veut l’entendre.

- 29 août - 22h45 : Variations nocturnes. Le quintet Alexis Cárdenas y Recoveco navigue entre virtuosité, improvisation et spontanéité propres aux musiques populaires.

- 30 août - 12h00 / Musée-Château : Les Midis du Château. Nathanaël Gouin & amis (Beethoven, Korgold)
Lauréat de nombreux concours internationaux, soliste et chambriste recherché, Nathanaël Gouin débute une carrière fulgurante auprès de Maria Joao Pires, qui le présente au public dans le cadre du projet Partitura, concept qui allie différentes générations de musiciens dans le partage de la scène. Il a choisi de proposer un programme de musique de chambre avec ses amis Guillaume Chilemme et Yan Levionnois qui eux-mêmes débutent également une très belle carrière internationale.

Lucas Debargue

- 30 août - 20h30 / Bonlieu Scène nationale : Variations Virtuoses. Lucas Debargue, Maître du Piano (Chopin, Beethoven, Bach)
Il est anticonformiste, doué, forte tête, sensible, du genre écorché vif. Devenu pianiste professionnel sur le tard, Lucas Debargue est en pleine lumière au Concours Tchaïkovski de Moscou en 2015. Le public l’a adoré, le jury était divisé. Pas de prix mais le chef Valery Gergiev fait une entorse au protocole en laissant ce jeune Français jouer lors du gala des lauréats. Un an plus tard, Lucas Debargue sort son deuxième disque chez Sony Classical. Dans un monde qui va très vite, ce pianiste de 27 ans connaît une célébrité galopante dans le monde entier.

- 31 août - 12h00 / Musée-Château : Les Midis du Château. Le festival poursuit sa collaboration initiée l’an passé avec le prestigieux Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique.

- 31 août - 20h30 / Église Sainte-Bernadette : Variations sacrées. Requiem de Fauré. Chœur Aedes & Orchestre les Siècles, dir. Mathieu Romano (Poulenc, Debussy, Fauré)
Les chanteurs de l’Ensemble Aedes, fondé en 2005 par Mathieu Romano, excellent aussi bien dans le répertoire a capella qu’avec orchestre. Ils vont en faire une éloquente démonstration au cours de ce concert qui offre un aperçu de la période charnière entre les derniers feux du romantisme tardif et l’émergence du style "moderne". Debussy est présent avec ses « Trois chansons » écrites sur des poèmes de Charles d’Orléans, ainsi que Poulenc avec deux chefs-d’œuvre, « Litanies à la Vierge Noire » et « Figure humaine ». En seconde partie, le célèbre « Requiem » de Fauré, donné ici dans sa version originale de 1893, avec la complicité de l’orchestre Les Siècles, jouant sur instruments d’époque, sous la direction de Mathieu Romano : un programme profondément humain, lumineux et apaisé

- 1er septembre - 12h00 Musée-Château : Les midis du château. Daniel Lozakovitch. Prodige du violon
Jeune prodige suédois de 17 ans révélé par le Festival de Verbier, Daniel Lozakovitch interprète un programme consacré à Bach, à l’occasion de la sortie de son premier album pour le prestigieux label Deutsche Grammophon

Akiko Suwanaï

- 1er septembre - 20h30 / Bonlieu Scène nationale : Variations Symphoniques. Vers un monde nouveau avec Akiko Suwanaï, Dalia Stasevska & l’Orchestre national de Lyon (Mendelssohn, Bernstein, Dvořák).
Thème américain pour ce concert de clôture avec en première partie, Bernstein et ce diamant qu’est la Sérénade créée en 1954 par Isaac Stern et qui puise son inspiration dans les personnages du Banquet de Platon. En seconde partie de concert, la Symphonie du Nouveau Monde qui est triplement américaine : elle a été composée sur le sol américain un an après la nomination du tchèque Antonín Dvořák au poste de directeur du Conservatoire national de musique ; elle s’inspire de la musique des indiens d’Amérique et d’un poème de Henry Longfellow Le Chant de Hiawatha. Akiko Suwanaï, violoniste japonaise de renom est lauréate du Concours Reine Elisabeth 1989 et du Concours Tchaïkovsky en 1990. En décembre 2014, elle crée le Concerto n°2 pour violon de Karol Beffa, A Floating World avec le Deutsche Kammerphilharmonie Bremen dirigé par Paavo Järvi qui est un hommage au roman de Kazuo Ishiguro, An Artist of the Floating World. Akiko Suwanai joue actuellement le Dolphin, un Stradivarius de 1714, ayant appartenu à Jascha Heifetz et prêté par la Nippon Music Foundation.

- 1er septembre - 22h45 : Variations nocturnes. Tanz ! . Avec Sirba Octet. Musiques Klemer et tziganes. Ce programme s’inspire de l’itinérance, de la migration de la musique et des hommes, une sorte de ponts entre la Roumanie, la Moldavie, la Russie et la Hongrie, riches d’un répertoire métissé de musiques traditionnelles, klezmer et tziganes. Un voyage musical virevoltant et sensible !

Du 29 août au 1er septembre 2018

Billetterie : variations-classiques.com, reservation@variations-classiques.com
Par courrier : Variations Classiques, 1 rue du Collège Chapuisien, 74000 Annecy
Autre point de vente : Office du tourisme du lac d’Annecy, 1 rue Jean Jaurès, 74000 Annecy

Voir en ligne : Variations classiques d’Annecy