Genève : Orangerie 2017

mardi 20 juin 2017
popularité : 36%

Le Théâtre de l’Orangerie reprend ses quartiers dans le Parc La Grange pour une série de représentations où figure un grand nombre de créations.

Théâtre de l’Orangerie

- Du 27 juin au 16 juillet : Macbeth de Shakespeare, m.e.s. Valentin Rossier. Création

JPEG - 18.5 ko
Le comédien, metteur en scène et directeur du Théâtre de l’Orangerie Valentin Rossier
© Jean-Patrick Di Silvestro

En coproduction avec le Théâtre Le Public de Bruxelles, Valentin Rossier présente Macbeth, œuvre majeure de William Shakespeare, interprétée par sept comédiens suisses et belges. Le château de Dunsinane laisse place au décor feutré et à l’espace confiné d’une chambre d’hôtel des années 50, accessible uniquement par ascenseur, présageant une inexorable descente aux enfers. Cette proposition oppressante de huis clos accentue la claustration, le conflit intérieur et le développement de la pensée meurtrière de Macbeth.

- Du 18 au 30 juillet : Maris et Femmes de Woody Allen, m.e.s. Michel Kacenelenbogen
Après quinze ans de vie commune, Jack et Sally décident au terme d’une longue réflexion de se séparer d’un commun accord. Un soir, ils annoncent sereinement la nouvelle à leurs meilleurs amis, Gabe et Judy, pour qui c’est une véritable catastrophe. Cette idée leur est tellement inconcevable qu’ils commencent sans le vouloir à remettre eux aussi leur couple en question. A force de non-dits, de reproches et de malentendus, les choses s’enveniment de façon loufoque.

JPEG - 21.2 ko
Georges Grbic
© Mario del Curto


- Du 22 juillet au 12 août : Les trois petits cochons de Noëlle Revaz, m.e.s. Georges Grbic
Réécrit avec humour par l’auteure romande Noëlle Revaz, le conte populaire Les trois petits cochons a été monté au Petit Théâtre de Lausanne par Georges Grbic au début de l’année 2015. Depuis, cette pièce tourne dans les théâtres romands pour le plus grand bonheur des enfants et de leurs accompagnants.

- Du 2 au 13 août : Fool for Love de Sam Shepard, m.e.s. Pietro Musillo. Création
Pietro Musillo revient au Théâtre de l’Orangerieavec cette pièce de Sam Shepard, l’un de ses auteurs de prédilection. Issu de la Beat Generation, l’auteur américain à l’écriture instinctive, animale, campe le destin de personnages vibrants et torturés et traite dans cette pièce, portée à l’écran en 1985 par Robert Altman, des thématiques qui nourrissent son univers, à la fois poétique et chaotique : l’amour, la haine, la violence, l’errance, la solitude, et l’Amérique profonde.

- Du 15 au 27 août : Nouvelles Mortuaires d’après des nouvelles d’Anton Tchekhov, m.e.s. Didier Carrier. Création
Pourquoi donc le metteur en scène, auteur, marionnettiste et comédien Didier Carrier a-t-il choisi la thématique de la mort ? Il répondra que c’est pour le plaisir de soulever un tabou, pour mieux la comprendre, l’apprivoiser mais également pour en rire. Survivre à la mort, n’est-ce pas la plus sublime des farces ?

- Du 29 août au 14 septembre : L’Illuminé de Marc Hollogne. Cinéma-théâtre
Cette pièce créée en 2010 au Théâtre du Chêne-Noir à Avignon, jouée un peu partout en France et à l’Octogone de Pully entre 2010 et 2012, est le spectacle de la rentrée du Théâtre de l’Orangerie. Dans ce cinéma-théâtre à la fois classique, car en partie écrit en alexandrins, et contemporain, par la présence d’un écran et les flash-back qu’il permet, Marc Hollogne réinvente audacieusement l’espace scénique, faisant interagir la poésie d’un spectacle vivant avec la magie des images.

- Les 16 et 17 septembre : Si dans cette chambre un ami attend d’après un texte d’Emily Dickinson, m.e.s. Perrine Valli. Danse-théâtre

JPEG - 16.7 ko
Perrine Valli

Contrairement à d’autres créations politiquement et socialement plus engagées, ce spectacle de Perrine Valli laisse libre cours à la part onirique et poétique de son travail. La chorégraphe s’inspire à la fois des tableaux de Balthus pour définir les postures et de ceux de Hopper pour créer l’atmosphère, mais également de héros de la mythologie grecque comme Œdipe ou Electre pour explorer la question de l’identité sexuelle. En mémoire d’Emily Dickinson qui vécut une partie de sa vie retirée dans sa chambre, elle s’intéresse à cet espace identitaire qui abrite l’amour, les souffrances, les rêves, la sexualité, les deuils. Seule face à un figurant masculin, elle se livre à une forme d’introspection qui vaut pour la danseuse comme pour la figure féminine, interrogée dans son intimité, personnelle et fantasmée.

- Du 19 au 28 septembre : Elle est là de Nathalie Sarraute, m.e.s. Anne Bisang. Création

JPEG - 16.3 ko
Anne Bisang
© Hélène Tobler

L’histoire se déroule au sein d’une entreprise. Un homme devine, au cours d’une discussion, que sa collaboratrice non seulement n’est pas d’accord avec lui, mais aussi qu’elle lui cache une « idée ». Cette « idée » aussi insupportable que mystérieuse qui prend le dessus et remet en cause tout ce qu’il tient pour acquis, notamment sa domination, le pousse à révéler ses états d’âme à un allié, singulièrement entré en scène. Subissant les pulsions engendrées par cette « idée » qui se développe, se répand et se cache, il lui confie être absolument déterminé à faire parler sa collaboratrice quitte à la menacer ou même à utiliser la violence. Ce travail de persuasion lui coûte énormément d’énergie et ce qu’il n’arrive pas à contrôler l’épuise. Tantôt séducteur, tantôt menaçant, il use de tous les subterfuges pour parvenir à ses fins mais perd inlassablement de sa fermeté et de sa crédibilité. Il sombre alors dans des comportements primaires, irraisonnés.

- 30 septembre : Le Grand Bal de l’Orangerie. De 19h à 3h sur la terrasse et dans le Théâtre de l’Orangerie. Entrée libre

Les concerts de l’AMR. Sur la terrasse du théâtre
- Les 7 et 14 juillet à 22h30 ; Fender Rhodes Trio
- Les 18 à 21h30, 21 et 28 juillet à 22h30 : Amo El Sur
- Les 2, 4 et 11 août à 22h30 :Nicolas Masson Trio
- Les 15 et 25 août à 21h30, le 18 à 22h30 : Space Cats
- Les 29 août, 16 et 19 septembre à 22h30 : Le Grupetto

Billetterie : Réservations au 022 700 93 63 (répondeur du Théâtre)
Vente de billets en ligne : www.theatreorangerie.ch



Commentaires

Annonces

Nouveautés du mois !

THEATRE

Genève : « Lettre au Père », du 19 au 30 septembre

Genève : « Cassandre », les 10, 11, 12 octobre

DANSE

Genève : « Callas », du 10 au 17 octobre

Mézières : Béjart Ballet Lausanne, 6, 7, 8 octobre

Annecy : « Nouvelles Pièces Courtes », du 11 au 14 octobre

Lausanne : BBL & « Dixit », 19, 21, 22, 23 et 24 décembre

FESTIVAL

Les Rencontres de Coppet, jusqu’au 12 novembre

Genève : Théâtre de l’Orangerie, du 27 juin au 30 septembre

CINEMA

Cine Die de septembre

MUSIQUE

Onex : Youn Sun Nah, les 3 et 4 octobre

Genève : Récital « The Man I Love », le 5 octobre

Genève : Diana Krall, le 15 octobre

Zurich + Genève : Nick Cave & The Bad Seeds, les 12 et 13 novembre

SPECTACLES

Tournée : « Roméo et Juliette » par les ArTpenteurs, jusqu’à fin septembre

Zurich + Genève : « OVO » par le Cirque du Soleil, en octobre

EXPOSITIONS

Vevey : Oskar Kokoschka , jusqu’au 1er octobre

Vevey : « Vertige de la couleur », du 30 juin au 1er octobre

Bâle : Malevich, Kandinsky & porcelaine, jusqu’au 8 octobre

Aix : Sisley l’impessionniste, jusqu’au 15 octobre

Paris : Kiefer / Rodin, jusqu’au 22 octobre

Paris : David Hockney, jusqu’au 23 octobre

Lausanne : Chefs-d’œuvre de la collection Bührle, jusqu’au 29 octobre

Paris : Derain, Balthus, Giacometti, jusqu’au 29 octobre

Paris : « Medusa - bijoux et tabous », jusqu’au 5 novembre

Genève : « Body Worlds », du 21 septembre au 7 janvier

Lyon : « Le modne de Fred Deux », jusqu’au 8 janvier

Bâle : Chagall 1911-1919, jusqu’au 21 janvier

Berne : La collection Hahnloser, jusqu’au 11 mars