Pesaro : Rossini Opera Festival

, par  François JESTIN , popularité : 7%

Le festival Rossini de Pesaro fête cet été son 30ème anniversaire. Les contraintes financières, malheureusement générales à l’ensemble des
maisons lyriques de la péninsule, ont fait revoir à la baisse le programme initial des festivités, pour revenir à trois opéras, ainsi que de beaux concerts, soit le rythme habituel des dernières éditions.

Un opéra seria au programme, la difficile Zelmira, déjà montée à Pesaro en 1995, mais qui n’avait convaincu qu’à moitié en raison de faiblesses du côté de la direction musicale et des voix masculines. Gageons cette fois que l’enthousiasme sera au rendez-vous, avec une distribution de toute beauté : les fidèles ténors Juan Diego Florez et Gregory Kunde, la basse Alex Esposito, la mezzo Marianna Pizzolato, ainsi que Kate Aldrich dans le rôle-titre, nouvelle venue au festival. La direction musicale est confiée à Roberto Abbado, remarquable l’année dernière dans Ermione, et le spectacle sera donné dans une nouvelle production de Giorgio Barberio Corsetti.

Autre nouvelle production attendue, celle de Damiano Michieletto pour La Scala di Seta, programmée à la faveur des coupes budgétaires, en remplacement de Sigismondo et Tancredi, initialement prévus. Le réalisateur avait enchanté le public il y a deux saisons avec sa Gazza ladra, dont il existe un témoignage vidéo (DVD Dynamic). Vieil habitué des lieux, Claudio Scimone dirigera une équipe de jeunes chanteurs, en majorité, dont beaucoup ont fréquenté l’Accademia rossiniana ces dernières années : Anna Malavasi, Olga Peretyatko, Paolo Bordogna, José Manuel Zapata, Carlo Lepore.

« Le Comte Ory » dans la production de 2003.
Photo Studio Amati Bacciardi

Enfin, Le Comte Ory reviendra en scène, dans la production de Lluis Pasqual, déjà représentée au Teatro Rossini en 2003, et dont l’impact visuel n’avait pas fait l’unanimité parmi les spectateurs. Bonne chance au jeune Yijie Shi, qui succède à Juan Diego Florez distribué dans le rôle-titre il y a six ans ; il sera entouré de Natalia Gavrilan, Laura Polverelli, Roberto de Candia, Lorenzo Regazzo, ainsi que la soprano espagnole Maria José Moreno, sous la baguette de Paolo Carignani.

Quatre récitals de chant sont aussi à l’affiche – Mariola Cantarero, Maria José Moreno, José Manuel Zapata et Olga Peretyatko – mais l’événement sera sans doute la venue de l’éminente rossinienne Ewa Podles, pour un concert célébrant le bicentenaire de la mort de Haydn (le 16 août à 11h00 du matin !).

A signaler enfin le traditionnel Viaggio a Reims (production d’Emilio Sagi), avec les élèves de l’Accademia Rossiniana, ainsi que le concert de clôture, cette année la Petite Messe solennelle, dirigée par Paolo Carignani, avec Kate Aldrich, Anna Bonitatibus, Francesco Meli et Mirco Palazzi.

François Jestin

Pour de plus amples informations :
http://www.rossinioperafestival.it