Genève : The Good, The Bad and The Queen

, popularité : 10%

Antigel fait son coup de soleil en invitant le all-star band pour un concert d’exception au Victoria Hall. Unique date suisse de leur tournée, elle s’inscrit à mi-chemin entre le Montreux Jazz et Paléo Festival, l’occasion idéale de s’aventurer dans un road-festival cet été.

The Good, The Bad and The Queen
Photo Crédit Pennie Smith

The Good, The Bad and The Queen, groupe composé de Damon Albarn (Blur, Gorillaz), Paul Simonon (The Clash), Tony Allen (Fela Kuti) et Simon Tong (The Verve), n’est autre que la sève d’une scène britannique qui a participé à façonner le pays aux oreilles du monde depuis leur premier album, sorti en 2007. L’album nous emmenait alors en voyage en partant du music hall anglais, faisant escale par le dub et le reggae des Indes Occidentales puis par l’Afrobeat de l’Afrique de l’Ouest pour finir par accoster du côté de la scène punk de Londres, sans oublier d’aborder la beat music des 50’s et bien entendu la britpop.

Le 16 novembre 2018, le groupe a sorti son deuxième album Merrie Land, produit par Tony Visconti, également producteur de l’ultime album de David Bowie, Blackstar. Déposé délicatement dans l’intimité du cagnard de juillet, ils livreront l’audace que fait transpirer leur musique à l’image de ce que le festival tente de construire depuis dix ans. Et TGTBTQ (oui, c’est leur petit nom) au Victoria Hall, c’est un rêve inespéré pour éclairer la route d’une nouvelle décennie d’aventure(s).

Lundi 22 juillet 2019

Billets : En vente sur www.antigel.ch, Fnac et Starticket (Tarif unique : 89.-)

Brèves Toutes les brèves