Lausanne : « Orphée et Eurydice »

, popularité : 10%

L’Opéra de Lausanne accueille la dernière œuvre de la saison 18-19, à savoir Orphée et Eurydice de Gluck, en coproduction avec l’Opéra Comique, l’Opéra Royal de Wallonie-Liège, le Théâtre de Caen et le Théâtre National de Zagreb.

Philippe Talbot

Concision, sens du drame, couleurs orchestrales et importance du chœur caractérisent cette tragédie-opéra en 3 actes qui s’apprécie aujourd’hui davantage pour lui-même que pour sa place dans l’Histoire. Ce n’est pas pour rien si le succès de la première version en italien convainquit Gluck de réaliser l’adaptation française présentée dans cette production.

Marie Lys

Mise en scène par Aurélien Bory, cette œuvre permettra d’entendre le ténor français Philippe Talbot dans le rôle Orphée, la soprano québécoise Hélène Guilmette dans celui d’Eurydice, alors que la soprano lausannoise Marie Lys qui, rappelons-le, a gagné la compétition Cesti en 2018 et le Grand Prix Vincenzo Bellini en 2017, sera Amour. Quant à l’Orchestre de Chambre de Lausanne et au Chœur de l’Opéra de Lausanne, ils seront dirigé par Patrick Marie Aubert.

Les 2,5,7,9 et 12 juin 2019

Billetterie et renseignements : www.opera-lausanne.ch

Brèves Toutes les brèves