Paris : « Paris romantique »

, popularité : 0%

Le Petit Palais présente « Paris romantique » et poursuit ainsi son évocation des grandes périodes fondatrices de l’identité de Paris. Cette exposition-événement offre un vaste panorama de la capitale durant les années romantiques, de la chute de Napoléon à la révolution de 1848.

Charles-Édouard Leprince, « Promenade de Julie et Saint-Preux sur le lac de Genève », 1824
Huile sur toile, Montmorency, musée Jean-Jacques Rousseau. Photo : Didier Fontan

Plus de 600 œuvres - peintures, sculptures, costumes, objets d’art et mobilier - plongent le visiteur dans le bouillonnement artistique, culturel et politique de cette époque. Grâce à une scénographie immersive, le parcours invite à une promenade dans la capitale à la découverte des quartiers emblématiques de la période : les Tuileries, le Palais-Royal, la Nouvelle-Athènes, la cathédrale Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, ou les Grands Boulevards des théâtres. Dans le même temps, un volet dédié aux salons littéraires et mondains est présenté au musée de la Vie romantique et complète l’exposition.

Le parcours suit le déroulé d’une journée : début au petit matin dans les salons du palais des Tuileries, résidence royale et siège du pouvoir politique. Puis balade au Palais-Royal - une maquette provenant du musée Carnavalet et une reconstitution scénographique permettent de revivre l’animation propre à ce temple du commerce et des plaisirs. Une sélection de costumes, prêtés par le Palais Galliera illustrent le « chic » des Parisiennes et des dandys. Place ensuite à un accrochage à touche-touche d’œuvres, qui recrée le Salon tel qu’il était présenté au Louvre. Le parcours se poursuit par une salle dédiée au goût pour le Moyen-Âge que l’on redécouvre après la Révolution. Il inspire les peintres « troubadour » avant d’enthousiasmer les artistes romantiques.
L’exposition rappelle ensuite que cette effervescence culturelle a pour toile de fond une forte instabilité politique.

Du 22 mai au 15 septembre 2019

Brèves Toutes les brèves

  • Paris : Alfred de Musset

    Pour sa première mise en scène avec la Troupe de la Comédie Française qu’il connaît bien pour avoir (...)