Genève : « C’est déjà demain »

, popularité : 13%

Pour la 8ème fois, le Théâtre du Loup donne sa chance à la relève théâtrale avec le festival C’est déjà demain, cette plateforme de coups d’essais pluri-disciplinaires, de formes jetées avec urgence sur le plateau, d’embryons de langages scéniques qui se cherchent et s’élaborent avec fougue.

Trois soirs durant, le public pourra circuler d’une salle à l’autre, boire un verre, et partager ses impressions jusqu’au petit matin. Petit aperçu des réjouissances.

Jeudi 4 avril

- 20h, Théâtre du Loup
Une femme en appartement
La femme cent têtes, Laura Den Hondt

A travers le personnage de Madame Pestefeu, veuve solitaire à l’humour douteux, vieillissante et alcoolique, Laura Den Hondt met en lumière nos pensées les plus inavouées. Volontairement maladroite, elle analyse avec un regard décalé les recoins sombres et tordus de nos mécanismes psychiques.

Laura Den Hondt

- 21h, Théâtre du Loup
Be Arielle F.
Simon Senn

« Chère Arielle F., je suis un artiste basé à Genève et je travaille actuellement sur un projet scénique où je vais utiliser une représentation tridimensionnelle de vous-même. J’ai acheté votre réplique digitale sur le site « ten24.info » pour £10 et ma licence m’offre une quasi totale liberté avec celle-ci. Je vous contacte car je trouve que vous devriez avoir votre mot à dire sur ce qu’il advient de votre double virtuel. Et aussi car je souhaiterais que vous ayez une rétribution financière en contrepartie de cette utilisation. Meilleures salutations, Simon Senn. »

- 22h, La Gravière
PACA (CH)
Live R&B / Soul

Bercée par le jazz et la musique des Caraïbes depuis son enfance, la musique de la Genevoise PACA musique mélange prods hip hop et influences jazzy aux douces sonorités d’instruments joués en acoustique. Mais c’est grâce à sa voix ensorcelante et ses textes empreints d’expériences de vie que l’auditeur plonge, s’immerge ou vogue dans un verre d’eau sonore d’une rare fraîcheur.

Vendredi 5 avril

- 21h, Théâtre du Loup
De si grandes hauteurs
Sarah Guth

Départ pour un voyage poétique dans le temps et l’espace. La performance explore la psyché individuelle et collective, la petite et la grande mémoire. À travers les citations de quelques grand.e.s auteur.e.s., Sarah Guth interroge par le verbe et l’image la transmission de la mémoire, se faisant tour à tour navigatrice de l’âme, guide de haute montagne ou plongeuse dans les immensités liquides.

- 22h, Théâtre du Loup
Le complexe de l’hôtesse de l’air
Bonheur Chien, Alexandra Camposampiero

Dispositif théâtral auto-fictif signé Alexandra Camposampiero, Le complexe de l’hôtesse de l’air raconte la construction d’une féminité et d’une objectification à travers le filtre permanent du regard masculin. Le récit d’une comédienne qui remet en question à la fois son métier, ses modèles féminins et les sillons tracés pour elle.

Le duo Mulvey & Coombs

- 23h, La Gravière
Le Ranz
Mulvey & Coombs

Gabriel Mulvey et Paul Coombs forment un duo collaboratif qui utilise vidéo, écriture, installation, musique et performance et propose des créations spécifiques qui répondent aux contextes dans lesquels ils se trouvent.

Samedi 6 avril

- 21h, Théâtre du Loup
Hétérotopies
Compagnie Filou Théâtre, Charlotte Filou

Premier texte de Charlotte Filou, Hétérotopies met en scène deux femmes vivant dans des milieux clos sur eux-mêmes, tandis que deux militaires morts discutent depuis sous-terre de stratégies d’attaque et de défense. Explorant les notions de territoire, d’espace, de frontières, d’exil et de transit, Charlotte Filou déterre le passé et évoque ce sursaut ressenti face à la mort.

Lisa Como
© Nicolas Brodard

- 22h, La Gravière
LEBEN LIEBEN – Fragments d’un discours passionnel
Compagnie 2.1, Lisa Como

Initié par la metteure en scène Lisa Como, le projet LEBEN LIEBEN fait écho à une question existentielle : comment exprimer ses désirs les plus profonds ? Une aspiration à laquelle tente de répondre par le biais du rythme et de la musique la comédienne Mélina Martin, qui cherche ici à exprimer sa passion pour le chant et la parole. Une quête rendue audible par le batteur Samuel Boutros, qui l’accompagne sur scène.

Les 4, 5 et 6 avril 2019

Voir en ligne : Théâtre du Loup