Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel
Neuchâtel, MAH : Jeanne Lombard

L’exposition du Musée d’art et d’histoire consacre le talent d’une portraitiste exceptionnelle.

Article mis en ligne le décembre 2008
dernière modification le 12 février 2009

par Caroline BRINER

Ses scènes de vie ne sont pas peut-être pas extraordinaires. Mais ses
portraits, peints ou dessinés, dégagent une force rare. Les regards de ses modèles sont intenses, même quand ils fixent le vide.

Aucun doute, Jeanne Lombard était une portraitiste talentueuse. Pour rendre hommage à cette Neuchâteloise du XIXe siècle aujourd’hui injustement oubliée, le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel consacre une rétrospective à ses peintures et à ses dessins. Jeanne Lombard fut l’une des fondatrices de la Section neuchâteloise de la Société suisse des femmes peintres sculpteurs et décorateurs et c’est justement dans le cadre du centenaire de celle-ci qu’a été montée cette exposition.

En plus d’une maîtrise technique exceptionnelle et d’un certain sens artistique, la Neuchâteloise faisait preuve d’une fine observation, réussissant à restituer la personnalité de ses sujets avec un réalisme troublant, « fouillant les consciences », selon les propos de l’une de ses consoeurs, et adaptant son style au personnage.

Pour honorer l’engagement de cette pionnière et de ses collègues, l’exposition aborde aussi la création artistique féminine neuchâteloise du début du XIXe siècle à aujourd’hui, de Berthe Bouvier et Blanche Berthoud à Catherine Gfeller et d’Anne-Laure Schneider.

Caroline Briner

« Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008 », Visites commentées, conférences et ateliers jusqu’au 8 février 2009.
Musée d’art et d’histoire Neuchâtel, Esplanade Léopold-Robert 1, 032 717 79 25, www.mahn.ch, ma-di, 11-18h