Concerts du “pour-cent-culturel Migros“
Genève : Mélodie Zhao

Mélodie Zhao en tournée pour la « Migros ».

Article mis en ligne le novembre 2010
dernière modification le 12 décembre 2011

par Beata ZAKES

En novembre, la pianiste sino-suisse Mélodie Zhao et l’Orchestre Philharmonique de Shanghai emmèneront les mélomanes suisses en voyage en Chine, en passant par Moscou.

A la croisée des cultures et des arts
La jeune fille fragile aux traits asiatiques, assise devant un grand piano noir, dans une chambre avec sur le mur une teinture chinoise et juste derrière une gravure représentant Chopin, ne pourrait pas avoir un prénom plus seyant et mieux choisi : elle s’appelle Mélodie. Elle est Chinoise d’origine, mais « bien de chez nous », car née en Gruyère et domiciliée à Saint-Prex ! Sous ses doigts agiles, les mélodies diverses s’échappent agilement, telles des étincelles, de véritables petites boules effervescentes, des feux d’artifice en bonsaï… Car Mélodie Zhao en a, de l’énergie !
A deux ans et demi déjà - l’âge qui correspond à la découverte de son instrument fétiche - elle pique une crise quand son grand cousin de 8 ans, pianiste prodige, ne la laisse pas toucher le clavier ! A deux ans et dix mois (elle le souligne avec précision et fierté), et avec la complicité familiale, elle commence des cours de piano (avec sa grand-mère) et de solfège (avec son grand-père, chef d’orchestre), pour ne plus s’arrêter. A son grand-papa, justement, elle doit son oreille absolue, tandis que son père, violoniste-pédagogue, lui a inculqué l’assiduité et le goût du travail. Et comme les grands crus suisses s’améliorant avec l’âge, elle n’atteindra sa plénitude musicale que dans quelques années, au grand plaisir des « papilles auditives » de son public !

Mélodie Zhao

Une carrière bien entamée
A peine quelques années plus tard - après gravi les échelons de la formation musicale en courant (études à Pékin et à Genève, Bachelor en 2 ans) - la petite Mélodie est devenue grande : une belle jeune fille et une magnifique virtuose à son tour. C’est une véritable personnalité musicale qui n’a peur de rien : à 13 ans à peine, elle enregistre l’intégrale des Etudes de Chopin. Elle vient d’ailleurs de les présenter en récital, en mars dernier, devant le public ébloui du Victoria Hall genevois. Férue de récitals et habituée des festivals, Mélodie Zhao a également fait ses preuves en tant que pédagogue précoce : dynamique et communicative, elle a un bon contact avec son public et ses apprentis. Vu ses résultats fulgurants, András Schiff lui prédit une carrière semblable à celle de Vladimir Horovitz ! A suivre absolument.

Une tournée pour la « Migros »
En novembre, la pianiste - nommée « Soliste du pour-cent culturel Migros » en 2009 - se produira en Suisse épaulée par des musiciens membres de l’Orchestre Philharmonique de Shanghai, une phalange aux traditions cinématographiques, car issue de l’ancien Orchestre du Film de Shanghai. Rebaptisé en 2004, cet ensemble a évolué dans le monde de la danse (il compte plusieurs collaborations avec des troupes de renom, comme le Royal Ballet de Londres ou le Ballet de l’Opéra de Paris). Sa tournée suisse a été précédée par des périples dans le pays « natal » et en Australie.
L’affiche de ce tour sera à moitié asiatique et à moitié slave, car aux côtés du grand tandem russe Prokofiev - Stravinsky, les mélomanes suisses entendront deux compositeurs chinois : Tan Dun, connu avant tout pour ses musiques de films et sa collaboration avec le cinéaste Ang Lee ; et Yuan Liu, reconnu comme étant un de deux plus grands musiciens de… jazz chinois.

Beata Zakes

Orchestre Philharmonique de Shanghai, Muhai Tang (direction), Mélodie Zhao (piano). Oeuvres de Yuan Liu, Prokofiev, Tan Dun, Stravinsky.

- BERNE, KULTUR-CASINO - Lundi 15 novembre 2010
- ZURICH, TONHALLE - Mardi 16 novembre 2010
- BÂLE, STADTCASINO - Mercredi 17 novembre 2010
- SAINT-GALL, TONHALLE - Jeudi 18 novembre 2010
- GENÈVE, VICTORIA HALL - Vendredi 19 novembre 2010
http://www.migroslabilletterie.ch