Palais des Beaux-Arts, Bruxelles
Bruxelles : Deux expositions à voir

Le Bozar présente, jusqu’au 8 mai, une grand rétrospective Lux Tuymans, ainsi qu’une ébouriffante sélection picturale de chefs-d’œuvre du 15e au 18e siècle.

Article mis en ligne le 4 mars 2011
dernière modification le 19 mai 2011

Puisant dans les œuvres de l’Accademia Carrara, le BOZAR porte un regard neuf sur les apports mutuels entre Bellini, Tiziano, Canaletto et Van Eyck, Bouts, Jordaens,…Du 15e au 18e siècle, quatre siècles de confrontations entre 15 chefs-d’œuvre du Musée des Beaux-Arts d’Anvers et une cinquantaine de toiles de l’Accademia Carrara de Bergame, l’une des plus belles collections de peintures vénitiennes.
D’autre part, et pour la première fois dans son pays natal, une grand rétrospective est consacrée à l’artiste belge Luc Tuymans. Après s’être arrêté dans quatre villes américaines, c’est à Bruxelles, la première – et la seule – ville européenne, que revient le privilège d’accueillir l’exposition, une coproduction du San Francisco Museum of Modern Art et du Wexner Center for the Arts.

Bellini, Tiziano, Canaletto - Van Eyck, Bouts, Jordaens,…

Fondée en 1796, l’Accademia Carrara abrite non moins de 1’800 œuvres dont une partie importante de chefs-d’œuvre absolus de la peinture italienne, de la Renaissance au XVIIIe siècle.
Puisant dans la richesse de cette collection ainsi que dans celle de quelques musées belges, l’exposition offre une vision captivante du processus d’enrichissement mutuel entre les maîtres flamands et ceux des écoles vénitiennes.
Des premières innovations apportées par les peintres du Quattrocento à la palette incomparable du Titien, de Memling ou de Rubens, le public redécouvrira quatre siècles de riche tradition picturale, par le truchement du dialogue et l’échange constant entre les foyers artistiques du Sud et du Nord de l’Europe.

A voir jusqu’au 8 mai 2011

Luc Tuymans. Rétrospective


Après une vaste tournée américaine, cette rétrospective, organisée en coproduction par le SFMOMA de San Francisco et le Wexner Center for the Arts de Columbus (Ohio), présente quelque 75 peintures-clefs du célèbre plasticien belge Luc Tuymans.
Datées de 1978 à nos jours, elles font partie de séries majeures que l’artiste lui-même fait dialoguer entre elles. À partir d’un mélange de techniques du multimédia et de la peinture traditionnelle, Luc Tuymans nous tend un miroir singulier de l’histoire, de la mémoire et des médias. L’artiste a ainsi travaillé sur les conséquences de la Deuxième Guerre mondiale et du 11 Septembre, sur le post-colonialisme au Congo. Les peintures de Luc Tuymans ne s’apparenteraient qu’à une simple chronique de la vie quotidienne, si n’étaient posées, sous la surface, les grandes questions d’aujourd’hui.

A voir jusqu’au 8 mai 2011