Seiji Ozawa International Academy Switzerland
Genève : Seiji Ozawa

Retour du maestro, pour un concert au Victoria Hall, 3 juillet 2011.

Article mis en ligne le 1er juin 2011
dernière modification le 3 décembre 2011

par Régine KOPP

Une incertitude subsistait jusqu’à ces dernières semaines, mais c’est maintenant chose acquise, le chef charismatique, obligé l’an passé de supprimer tous ses engagements pour des raisons de santé, reviendra diriger l’édition 2011 de l’Academy (du 24 juin au 6 juillet).

Lancée en 2005 et destinée à initier de jeunes talents et futurs solistes à l’alchimie du quatuor et plus généralement à la pratique de la musique de chambre, l’International Academy Switzerland qui a lieu depuis plusieurs années à Rolle, se réjouit donc de retrouver son mentor, dont les concerts à Genève (Victoria Hall, 3 juillet) et à Paris (Salle Gaveau, 6 juillet) seront les seules apparitions en Europe, cette année.

Au programme des quatuors figurent des œuvres de Haydn, Beethoven, Smetana, Janacek, Alban Berg et un mouvement de l’octuor de Mendelsohn. Quant à Seiji Ozawa, il dirigera l’ensemble dans le Divertimento de Mozart (K136), tandis que Robert Mann, l’éminence grise de la musique de chambre, a choisi de diriger le 3° mouvement du quatuor n°16, opus 135 de Beethoven.

Seiji Ozawa

On connaît la philosophie qui préside à l’académie : il n’est de bon soliste que celui qui a pratiqué le quatuor. Car Seiji Ozawa, qui a dirigé et continuera dès 2012 à diriger les plus grandes phalanges symphoniques, fait de la pratique de la musique de chambre, la condition essentielle pour ne pas être seulement un virtuose de la technique mais aussi de la musicalité. Il en est convaincu, c’est cette pratique qui fait la différence et fait accéder les musiciens à l’excellence. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que plusieurs de ces jeunes musiciens, fréquemment sollicités pour jouer dans les grandes salles de concert un peu partout dans le monde, demandent à revenir d’une année à l’autre. La condition étant de se soumettre à l’épreuve de l’audition annuelle pour la sélection des candidats. Bien sûr, le maestro n’est pas seul dans cette entreprise mais entouré d’enseignants dont il connaît les talents pédagogiques. Il a également demandé au chef Kazuki Yamada, qui avait pris les rênes de la dernière académie, de revenir cet été et d’être à ses côtés. On se souvient du concert de louanges, déclenché par le passage du jeune chef japonais à Genève : une première fois à la tête de l’OSR, en remplacement de Bertrand de Billy, puis une seconde fois, en se mettant au service de l’académie. Si l’académie est une histoire de transmission d’un chef à de jeunes musiciens, n’est-elle pas aussi celle d’un chef à un autre chef, une des baguettes magiques des années à venir ?

Les répétitions sont publiques. Elles ont lieu au Château de Rolle, les 27, 28, 29 juin, ainsi que le 2 juillet. Le 30 juin, la répétition a lieu au temple de Rolle. A noter que la commune de Rolle organise le 1er juillet (de 19h à 21h) une fête populaire dans la cour du Château avec Les Chœurs des Armaillis de la Gruyère et l’ensemble de l’Académie. Un événement qui réunit la grande et la petite musique, auquel Seiji Ozawa est particulièrement heureux de participer !

Régine Kopp