Musée Historique de Lausanne
Lausanne : Ernest Pizzotti

Une étonnante collection montrée au public...

Article mis en ligne le 22 mars 2013
dernière modification le 8 juin 2013

Encres, gravures, peintures, illustration, cinéma : durant toute sa carrière d’artiste, Ernest Pizzotti (1905-1984) n’a cessé de s’interroger sur les questions essentielles de la composition d’une œuvre d’art.

Dès ses années de formation à Paris, il reste attaché au langage cubiste d’André Lhote et recherche inlassablement à maîtriser les rapports entre la ligne droite ou courbe, entre les figures, humaines ou géométriques, entre la création d’un mouvement ou la vibration d’une composition atmosphérique. De façon solitaire, il va créer un œuvre réfléchi, aux résultats souvent poétiques. De la captation de la force des ouvriers sur un chantier à la réalisation de monotypes, Ernest Pizzotti a su explorer les vastes ressources de son métier.

Entre les années 1968-1978, cet artiste atteint cependant un degré de liberté inégalé que les encres et les estampes présentées dans cette exposition révèlent. Libération du geste et virtuosité dans les techniques employées rendent cette période de maturité essentielle dans la compréhension de son travail. Il largue les amarres et nous offre la possibilité de le redécouvrir dans la richesse de ses variations : encre, aquarelle, sucre, velours, verre, bois, métal, etc., toutes techniques mêlées pour un résultat qui surprend le regard et le cœur.

Du 22 mars au 9 juin 2013