Fondation de l’Hermitage, Lausanne
Lausanne : « Peindre l’Amérique »

Les artistes du Nouveau Monde (1830-1900)

Article mis en ligne le 17 juin 2014
dernière modification le 27 octobre 2014

Pour fêter ses 30 ans, la Fondation de l’Hermitage prépare une grande exposition qui rendra hommage aux artistes du Nouveau Monde. Centrée autour des genres du paysage, du portrait et de la nature morte, cette manifestation réunit un ensemble d’œuvres réalisées entre 1830 et 1900, et pour la plupart présentées pour la première fois en Europe.

Consacrée à la peinture américaine du XIXe siècle, l’exposition réunit des œuvres majeures provenant des États-Unis. Durant cette période cruciale de l’histoire de ce pays, les artistes se distancient peu à peu de leurs modèles européens et développent un art novateur. Par sa vitalité et sa singularité, la création artistique américaine accompagne activement l’émergence d’une nouvelle nation qui se forge une identité, nationale et démocratique.

Encore peu connue du grand public européen, la peinture américaine, dont l’essor fut considérable au XIXe siècle, est présentée au travers de plus de 70 œuvres. Le paysage est à l’honneur, avec les artistes de la Hudson River School (Thomas Cole, Jasper Cropsey, Albert Bierstadt, Frederic Church et Thomas Moran) et du mouvement luministe (Sanford Gifford, John Kensett, Martin Johnson Heade, Fitz Henry Lane).

Aux côtés de plusieurs portraits d’Amérindiens peints par George Catlin, sont également réunis des scènes de la vie quotidienne et des portraits réalisés par Winslow Homer, Thomas Eakins et Richard Caton Woodville. Enfin, des tableaux de William Michael Harnett, John Peto et John Haberle illustrent le renouvellement profondément original du genre de la nature morte. Un magnifique ensemble de photographies regroupant des paysages et des portraits d’Amérindiens complète la présentation.

A voir du 27 juin au 26 octobre 2014