Musée des Beaux-Arts de Berne
Berne : « Sésame, ouvre-toi ! »

Anker, Hodler, Segantini...

Article mis en ligne le 30 mai 2014
dernière modification le 27 août 2014

C’est un événement que la présentation, au Musée des Beaux-Arts de Berne, de la collection rassemblée par Bruno Stefanini (*1924), mécène de Winterthour. Après avoir commencé ses activités de collectionneur, aux débuts des années 1950, en acquérant des tableaux de Robert Zünd, il a fondé en 1980 la Fondation pour l’art, la culture et l’histoire qui a le privilège de détenir un véritable trésor, riche de près de 8000 œuvres.

Cette collection constitue un panorama encyclopédique de toutes les formes de création artistique en Suisse du XVIIIe au début du XXe siècle. Plus de 140 œuvres d’artistes suisses - Johann Heinrich Füssli et Arnold Böcklin, Angelika Kauffmann, Alexandre Calame et Rudolf Koller, Giovanni et Augusto Giacometti, ainsi que Giovanni Segantini, Cuno Amiet et Félix Vallotton - sont présentés à l’exposition.

Parmi ceux-ci, on pourra découvrir des chefs d’œuvre comme la ravissante Jeune fille se coiffant d’Albert Anker et l’Heure sacrée de Ferdinand Hodler, ainsi que plusieurs œuvres du globetrotter Frank Buchser, notamment sa General Sherman’s Party, et des œuvres de la Nouvelle Objectivité comme celles d’Adolf Dietrich et Niklaus Stoecklin.

Cette traversée de l’histoire de l’art suisse est organisée par thèmes : paysage, scènes d’enfants, peinture d’histoire, portrait, nature morte... et présente des œuvres connues et inconnues, ce qui réserve quelques surprises aux visiteurs.

Cette exposition sera ensuite présentée à la Fondation Gianadda à Martigny.

A voir jusqu’au 24 août 2014