Musée des Beaux-Arts de Lyon
Lyon : Jacqueline Delubac

Le choix de la modernité.

Article mis en ligne le 19 novembre 2014
dernière modification le 16 février 2015

Une grande exposition consacrée à Jacqueline Delubac (1907 – 1997) est programmée au Musée des Beaux-Arts de Lyon, sous le titre Jacqueline Delubac. Le choix de la modernité. Rodin, Lam, Picasso, Bacon.

En insistant sur l’audace de ses choix, l’exposition présentera à la fois la comédienne, la femme « la plus élégante de Paris » mais aussi et surtout l’amatrice d’art qui légua trente-huit œuvres de première importance au musée des Beaux-Arts de sa ville natale en 1998.

Jacqueline Delubac quitte Valence pour Paris dans les années 20, où sa carrière théâtrale débute en 1931 avec une pièce de Sacha Guitry (1885 – 1957). Devenant la troisième épouse de l’auteur en 1935, elle emménage dans son hôtel particulier et vit alors entourée d’œuvres d’art. À la scène comme à la ville, la comédienne incarne l’élégance et l’avant-garde de la mode. Après avoir interprété vingt-sept rôles au théâtre et joué dans vingt-cinq films, Jacqueline Delubac, séparée de Sacha Guitry en 1939, interrompt sa carrière au début des années 50. Elle entreprend aussitôt de constituer sa propre collection d’œuvres d’art et devient une figure du Tout-Paris. Elle partage sa nouvelle passion avec son nouveau compagnon Myran Eknayan, lui-même collectionneur, qu’elle épouse sur le tard, en 1981.

L’exposition présente ainsi les trente-huit œuvres que Jacqueline Delubac a légué au Musée des Beaux-Arts de Lyon - trente-cinq tableaux ou pastels de Monet, Manet, Renoir, Degas, Bonnard, Vuillard, Léger, Braque, Picasso, Miró et Bacon... - complété par quelques bronzes de Rodin et les tableaux du XIXe siècle ayant appartenu à Myran Eknayan. Le legs de Jacqueline Delubac permet depuis au musée des Beaux-Arts de Lyon de présenter la première collection impressionniste hors de Paris, tandis que les œuvres modernes et contemporaines offrent des grands jalons de l’art du XXe siècle.

Du 7 novembre 2014 au 16 février 2015