Café-Théâtre de la Voirie, Pully
Pully : « Vérités jamais sûres »

Poèmes Yiddish en musique

Article mis en ligne le 11 octobre 2014
dernière modification le 13 octobre 2014

La comédienne Nelly Uzan, accompagnée par Michel Borzykowski aux saxophones, et l’accordéoniste Reb Yoyvl vous propose de redécouvrir la culture yiddish lors d’une soirée au Café-Théâtre de la Voirie.

Après un millénaire d’effervescence intellectuelle et artistique, après plusieurs tentatives d’anéantissement, le yiddish a suscité, ces cinquante dernières années, un énorme regain d’intérêt. Ce fut d’abord Le violon sur le toit en 1967 et le Prix Nobel de littérature attribué en 1978 à Isaac Bashevis Singer « pour son art de conteur enthousiaste enraciné dans la culture et les traditions judéo-polonaises et qui ressuscite l’universalité de la condition humaine » ; puis vint le tour du renouveau de la musique klezmer aux Etats-Unis, puis dans le monde entier.

Nelly Uzan, Michel Borzykowski et Reb Yoyvl

S’il était peut-être vain ou barbare, comme l’a suggéré Theodor Adorno, d’écrire des poèmes après Auschwitz, il a donc justement été urgent d’écrire des poèmes après Auschwitz… et aujourd’hui, de les relire, de même que certains qui, prémonitoires, furent écrits avant !

Les poèmes choisis traitent de sujets d’une universalité absolue et restent encore et toujours d’une actualité brûlante : D’où vient l’homme ? A quoi sert la vie ? Qu’est-ce qui nous rend humains ? Pourquoi vivre ? Comment survivre et comment lutter ? De quoi peut-on encore être sûr ? Et l’amour, dans tout ça ?

Des questions et des réponses, en vrac, toujours avec cette vision particulière, inhérente à l’esprit juif : empreint d’autodérision, capable, plus que tout autre, de rire avec des larmes et de pleurer en pouffant…

Jeudi 16 octobre 2014 à 20h30

Réservations : 076 324 34 52 ou theatre.voirie@gmail.com