Musée d’art et d’histoire, Neuchâtel
Neuchâtel : Renzo Ferrari

Visions nomades.

Article mis en ligne le 12 décembre 2014
dernière modification le 23 avril 2015

Renzo Ferrari, un artiste en prise avec l’actualité, fait l’objet d’une exposition au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel.

Né au Tessin en 1939, Renzo Ferrari accomplit sa formation à Milan, ville où il vit et travaille pendant à peu près 50 ans. Présenté lors de nombreuses expositions dans des galeries et musées, le travail de Ferrari défie d’emblée les frontières en s’imposant par sa figuration libre. Sans être illustratif, son œuvre propose une continuelle recherche et perte de la figure, en se situant au cœur des débats propres à l’art contemporain. Emblème de l’ambiguïté et de la difficulté à être au monde, la figure est le miroir des états d’âme de l’artiste, mais aussi de la réalité sociopolitique de son époque, du poids de l’histoire et de la société actuelle dans son continuel métissage.

Une collaboration entre Tessin et Romandie
Dans une même perspective de valorisation de l’art contemporain et sous le signe de la collaboration, le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel et le Museo cantonale d’arte de Lugano consacrent cette importante rétrospective à Renzo Ferrari, figure centrale de la peinture suisse-italienne et lombarde de l’après-guerre. La présentation du travail d’un artiste qui réunit en soi plusieurs héritages culturels entre le Nord et le Sud, paraît refléter le sens même de la collaboration et de la synergie entre deux institutions muséales suisses de culture et langue différentes.

Rétrospective
L’exposition se propose de retracer le parcours artistique de Renzo Ferrari depuis la fin des années 1950 jusqu’à aujourd’hui. Organisée en sections thématiques et proposant un dialogue entre peinture, dessin et gravure, elle invite à se plonger dans l’univers expressif personnel de l’artiste et à sonder les liens qu’il entretient avec les changements et les drames de son temps.

Une publication bilingue français-italien richement illustrée accompagne l’exposition. Conçue à la fois comme un catalogue d’exposition et comme un ouvrage de référence destiné à éclairer les étapes du parcours de Renzo Ferrari entre 1958 et 2014, cette publication réunit les contributions de plusieurs spécialistes italiens et suisses sur différents aspects de l’art de Ferrari.

Jusqu’au 19 avril 2015