Musée de l’Élysée, Lausanne
Lausanne : William Eggleston

Photographie

Article mis en ligne le 30 janvier 2015
dernière modification le 3 mai 2015

par Viviane Vuilleumier

Après avoir fait les beaux jours de la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris, l’exposition William Eggleston, From Black and White to Color est accueillie au musée de l’Élysée de Lausanne.

Né à Memphis en 1939, le photographe américain William Eggleston a commencé dès la fin des années 50 à photographier autour de chez lui en utilisant des pellicules noir et blanc. Il admet avoir été très tôt fasciné, d’une part, par le photographe américain Robert Frank et, d’autre part, par le travail du Français Henri Cartier-Bresson. Toutefois, son talent lui a permis de se distancer assez vite de ces photographes pour faire du vrai “William Eggleston“.

Il a développé un style personnel en saisissant le quotidien de l’Amérique, une vision somme toute banale du pays de l’Oncle Sam, avec ses typologies : les supermarchés, les bars, les stations-services, les voitures et des personnages fantomatiques perdus dans l’espace.

Alors ses débuts en “noir et blanc”, Eggleston se mit à travailler la pellicule couleur vers 1965 / 1966, pour en faire finalement son principal moyen d’expression à la fin des années 1960. Le travail en couleur d’Eggleston fut d’ailleurs présenté en 1976 au MoMA, marque un tournant dans l’histoire de la photographie.

L’exposition à voir au musée de l’Élysée permet, à travers une centaine d’épreuves en noir et blanc et en couleur, empruntées à différentes collections et au fonds de l’artiste, de montrer l’évolution, les ruptures et surtout la radicalité qui peu à peu apparaît dans l’œuvre du photographe. On retrouve parfois les mêmes obsessions, ou thèmes récurrents, comme les plafonds, la nourriture, l’attente et les cadrages basculés et non conventionnels déjà là dans ses premiers travaux.

Du 30 janvier au 3 mai 2015

Durant la même période, le musée de l’Élysée propose deux autres expositions :

Photobooks.Élysée
L’occasion de montrer les ouvrages publiés par William Eggleston, lui-même très influencé par certains livres. Elle permet également de présenter le vaste projet de numérisation de la bibliothèque du musée, réalisé en collaboration avec le Laboratoire des humanités digitales de l’EPFL.

Prix Élysée, l’exposition des nominés
Il s’agit d’un prix de soutien à la production dans le domaine de la photographie. Résultat d’un partenariat entre le Musée de l’Élysée et Parmigiani Fleurier, il offre une aide financière et un accompagnement muséal à huit artistes passionnés par la photographie et le livre. Avec Anoush Abrar, Mari Bastashevski, Philippe Chancel, Annabel Elgar, Agnès Geoffray, Martin Kollar, Marco Poloni, Kourtney Roy