Arsenic, Lausanne
Lausanne : « Inventer de nouvelles erreurs »

Essai

Article mis en ligne le 24 janvier 2015

Le groupe français Grand Magasin a encore frappé ! Fidèles à leur choix de vie, ils continuent de réaliser les spectacles auxquels ils rêvent d’assister... Ils seront accueillis à l’Arsenic fin janvier pour y présenter un nouvel essai.

Cette fois-ci, il s’agit de se lancer dans la réalisation d’un opéra, et le spectacle Inventer de nouvelles erreurs nous fait découvrir la genèse de ce bref opéra, avec la conception du livret, la rencontre avec le compositeur, le choix des interprètes, les préparatifs, jusqu’à l’exécution de l’ouvrage, qui dure une vingtaine de minutes.

Grand Magasin

La musique a été commandée au compositeur Tom Johnson, alors que le livret est emprunté au philosophe Leibniz, plus précisément à une anecdote racontée par ce dernier au 17ème siècle : « Je me souviens qu’une grande princesse (…) dit un jour en se promenant dans son jardin qu’elle ne croyait pas qu’il y avait deux feuilles parfaitement semblables  ». (Nouveaux essais sur l’entendement humain).

Quant à l’œuvre proprement dite, elle est constituée par un long prélude qui annonce et commente le bref opéra, préparant l’oreille et l’esprit à son audition. On y chante l’infinie disparité des feuilles, l’étonnante variété du monde, les innombrables découvertes possibles dans un champ délimité.

A mi-chemin entre cabinet de curiosités et encyclopédie ludique, cet opéra contemplatif opère à vue, allant de l’envers à l’endroit, depuis l’idée qui naît dans la tête d’artistes alchimistes jusqu’à sa concrétisation en forme de pied de nez à la réalité.

Du jeudi 29 au samedi 31 janvier 2015
jeudi et samedi à 19h / vendredi à 20h30

Réservations : au 021 / 625.11.36 ou via le formulaire sur www.arsenic.ch