Musée d’ethnographie de Genève
Genève : « Le chamane et la pensée de la forêt »

Amazonie

Article mis en ligne le 19 mai 2016
dernière modification le 10 janvier 2017

Le MEG – le Musée d’ethnographie de Genève – conserve l’une des plus importantes collections ethnographiques amazoniennes d’Europe, tant par la qualité des objets, leur provenance, la diversité des cultures qui y sont représentées, que par le nombre (près de 6000 pièces). Il présente pour la première fois depuis des décennies un très large ensemble d’objets provenant de cette région.

L’exposition « Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt » est un témoignage sur l’histoire et le devenir des peuples autochtones qui, depuis l’arrivée des premiers colons sur leurs terres, survivent aux fronts pionniers, aux maladies exogènes, aux programmes de « pacification », de sédentarisation et autres évangélisations dont ils ont fait l’objet.

L’exposition reflète la diversité culturelle des neuf pays du bassin forestier de l’Amazone. Des objets usuels et rituels illustrent les arts raffinés des cultures amérindiennes qui vivent en symbiose avec leur environnement. Les esprits de la forêt sont invoqués par la pratique de rituels chamaniques, soutenus par la musique qui a une large place dans l’exposition. Aujourd’hui menacés, les Amérindien-ne-s cherchent à faire respecter leurs modes de vie et leurs territoires. L’exposition donne la parole à certain-e-s leaders pour défendre leur écosystème, qui est aussi leur univers mythologique.

Chatoyantes parures de plumes, sarbacanes, arcs et flèches au curare, objets usuels, instruments de musique, ou nécessaires pour la prise d’hallucinogènes utilisés par les chamanes, l’exposition présente près de 500 objets, photographies et films se déployant sur 1000 m2. Tout illustre les cultures amérindiennes telles qu’elles ont été observées du 18e au 21e siècle. La culture de certaines sociétés précolombiennes est également évoquée par des céramiques raffinées du Marajo et d’étonnantes pierres polies.

Du 20 mai 2016 au 8 janvier 2017

A noter qu’en marge de l’exposition « Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt », une sélection de photographies intitulée « Couleurs d’Amazonie » fait l’objet d’une présentation itinérante en Ville de Genève du 28 avril au 15 décembre 2016.