Musée du Luxembourg
Paris : Chefs-d’œuvre de Budapest

Dürer, Greco, Tiepolo, Manet, Rippl-Rónai...

Article mis en ligne le 1er juin 2016
dernière modification le 11 juillet 2016

Le Musée du Luxembourg accueille les chefs-d’œuvre des musées de Budapest. Le célèbre “Szépmuvészeti Múzeum“, en cours de rénovation, se joint à la Galerie Nationale Hongroise pour présenter à Paris les fleurons de leurs collections, depuis la sculpture médiévale jusqu’au symbolisme et à l’expressionnisme.

L’exposition rassemble quatre-vingt peintures, dessins et sculptures de Dürer, Cranach, Greco, Goya, Manet, Gauguin, Kokoschka (…) et une dizaine d’œuvres emblématiques de l’art hongrois offrant une perspective inattendue sur l’art européen.

Budapest se distingue par la richesse de ses collections mais aussi par l’originalité de leur histoire commune qui prend racine au XIXe siècle. Leur genèse témoigne de la volonté des pouvoirs publics d’alors de doter la capitale hongroise d’une institution d’envergure internationale qui puisse offrir le meilleur de l’art national et européen, essentiel à la formation et à l’élévation de la population. Cela commence avec l’acquisition par l’État en 1871 des quelques six-cents chefs d’œuvre de la collection des princes Esterhazy. La collection s’étoffe par la suite notamment grâce à la générosité de collectionneurs hongrois, désireux de contribuer à l’entreprise en comblant progressivement les lacunes du noyau initial.

Au-delà de la possibilité de voir à Paris des œuvres de Dürer, Cranach, Greco, Tiepolo, Goya, Manet, Gauguin, Kokoschka, il s’agit de raconter la singularité du rapport à l’art de cette capitale européenne. Un certain nombre d’œuvres les plus spectaculaires promettent d’être une découverte totale pour le public français, depuis les sculptures médiévales jusqu’au symbolisme hongrois.

Jusqu’au 10 juillet 2016