Rosey Concert Hall, Rolle
Rolle : Affiche musicale

Saison

Article mis en ligne le 28 septembre 2020
dernière modification le 29 octobre 2020

par Viviane Vuilleumier

Jolie programmation musicale que celle concoctée par Marie-Noëlle Gudin, à la tête de la fabuleuse salle de concert implantée à Rolle « Le Rosey Concert Hall ».

Gabriela Montero
© Anders Brogaard

Début de saison en octobre seulement, avec la prestation de la pianiste Gabriela Montero (le 6). Célèbre pour sa musicalité exceptionnelle et ses talents d’improvisation, Gabriela Montero donne de nombreux récitals et joue avec les orchestres les plus prestigieux en tournée dans le monde dans des lieux de renommée comme lors de festivals. Elle a reçu de nombreux prix et récompenses.
Son programme comprend Sarcasms Op. 17 de Sergueï Prokofiev (1891 – 1953) ainsi que Piano Sonata No. 2 en si bémol mineur, Op. 36 de Sergei Rachmaninov (1873-1943). Gabriela Montero terminera son récital par des Improvisations.

Deuxième date en octobre (le 28), le concert Métamorphoses qui verra intervenir Les Solistes de la Menuhin Academy ainsi que le pianiste Philippe Demanget sous la direction de Pierre Bleuse. L’occasion d’entendre le Concerto Brandebourgeois III (Sol Majeur) de Jean-Sebastien Bach (1685-1750) puis, en première mondiale, le Concerto pour piano et Orchestre N° 1 « Connexions » de Matteo Riparbelli.
Selon les mots du compositeur, « L’écriture d’un concerto pour piano est pour un compositeur d’aujourd’hui un exploit comparable à l’ascension de l’Everest pour un alpiniste. Premièrement parce que le piano est un instrument très complet et donc, techniquement parlant, l’écriture d’un concerto pour piano équivaut à composer pour deux orchestres. La seconde raison, c’est que les plus grands compositeurs de l’histoire ont créé d’immenses chefs d’œuvres en utilisant la forme du concerto pour piano. » En fin de soirée, les mélomanes entendront les Métamorphoses de Richard Strauss (1864 – 1949).

Khatia Buniatishvili
© Julia Weseley

Novembre verra la venue d’une “star“ du piano, à savoir la célèbre pianiste Khatia Buniatishvili, accompagnée par l’Orchestre de la Suisse romande placé sous la direction de Christoph Koncz, pour l’interprétation du Concerto pour piano et orchestre N° 1 en si bémol mineur op. 23 de Piotr Ilitch Tchaïkovski. En complément de programme, l’orchestre offrira la Symphonie N° 2 en ré majeur op.73 de Johannes Brahms (19 novembre).

La programmation reprendra en janvier avec une réalisation théâtrale au Palace de Gstaad : L’Or de Blaise Cendrars ; Xavier Simonin donne voix avec bonheur à cette écriture enveloppée par l’harmonica pudique et passionné de Jean-Jacques Milteau. Un spectacle vivant et original porté par un texte somptueux et deux personnalités qui s’opposent, se rejoignent et s’assemblent tour à tour (28 janvier).

Retour au Rosey Concert Hall, le 2 mars, pour le récital de Sergey Belyavsky, lauréat du Prix Paderewski il y a deux ans. Les critiques ont relevé sa brillante technique et ses interprétations uniques : « Il étincelle comme un chandelier de cristal dans une salle de bal du tournant du siècle » (programme à définir).

Le 23 mars, Les Solistes de la Menuhin Academy, une quinzaine d’artistes virtuoses du violon, de l’alto et du violoncelle qui ont le privilège d’être accueillis en résidence par le prestigieux Institut du Rosey, donneront un concert, comme ils le font tout au long de l’année à raison d’un dimanche par mois (programme à définir).

Pink Martini & China Forbes
© Pink Martini

Une aventure autour du monde attend le public le 7 avril avec la venue de Pink Martina featuring China Forbes, avec le chef d’orchestre / pianiste Thomas Lauderdale. « Ce concert aux accents jazz et rock qui ne manquera pas de mettre le feu à ce début de printemps » selon les mots de la directrice Marie-Noëlle Gudin.
Toujours en avril, le 23 plus précisément, le Rosey Concert Hall aura le plaisir d’accueillir un monstre sacré : Depardieu chante Barbara.  Au piano, Gérard Daguerre.

Finalement, la saison se terminera le 5 mai avec le concert du Philharmonia Orchestra dirigé par Santtu-Matias Rouvali et accompagné par Carlos Ferreira à la clarinette. Ce dernier sera l’interprète du Concerto pour clarinette en La majeur de Wolfgang Amadeus Mozart. Après l’entracte, l’orchestra jouera la Symphonie N°4 en Fa mineur Opus 36 de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Viviane Vuilleumier

Billetterie