Antikenmuseum, Bâle
Bâle : « Oriental Grand Tour »

Photographies de la collection Ruth et Peter Herzog

Article mis en ligne le 28 septembre 2020

En conjonction avec la grande exposition spéciale intitulée « The Incredible World of Photography. La collection Ruth et Peter Herzog » au Kunstmuseum de Bâle et l’exposition « Moyen Ages et modernité. Photographies de la collection Ruth et Peter Herzog » au Musée Historique de Bâle, le musée des Antiquités de Bâle présente une exposition spéciale sur la photographie orientaliste du XIXe siècle.

Portrait studio d’un dragonam (guide de voyage), détail
extrait d’albumine (Albuminabzug), 1860-1880, Félix Bonfils (1831-1885) © collection Jacques Herzog et le cabinet Pierre de Meuron, Bâle

À cette époque, les voyages à l’étranger au Moyen-Orient ont connu un véritable boom. Le traditionnel tour des villes et des lieux, en particulier en Italie et en Grèce - populaire depuis la fin du 17e siècle parmi la noblesse anglaise principalement, et entrepris dans le cadre de l’éducation d’un individu - a évolué en une forme de tourisme commercialisé pour les Européens riches, les emmenant à divers endroits au Moyen-Orient.

Certaines des escales classiques de ces tournées étaient Athènes, Beyrouth, Damas, Jérusalem et Constantinople. La popularité de ce type de voyage a été renforcée par la technologie alors encore relativement nouvelle de la photographie, qui a non seulement donné aux voyageurs l’occasion de créer leurs propres mementos, mais a également augmenté l’attrait de tels voyages pour ceux qui étaient restés à la maison.

La sélection de photographies de la collection Ruth et Peter Herzog exposées au musée des Antiquités est une série exceptionnelle d’œuvres d’importance photohistorique mettant en valeur certaines des destinations de ces visites. Une attention particulière est consacrée aux sites archéologiques au Moyen-Orient, dont certains n’avaient pas encore été photographiés auparavant (Persépolis) mais ont depuis été détruits par la guerre civile syrienne (Palmyre). L’espace nouvellement conçu artificiellement abrite la collection orientale du Musée des Antiquités, avec de trésors de Mésopotamie, Syrie, Turquie et Chypre.

Jusqu’au 13 décembre 2020