Musée d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds
La Chaux-de-Fonds : « Éclat de verre »

La maîtrise de l’émail

Article mis en ligne le 31 août 2022

À l’occasion des 150 ans de l’École d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds et en cette Année Internationale du Verre proclamée par les Nations Unies, “Éclat de verre“ présente les techniques ancestrales de l’émail appliquées à la décoration horlogère.

Anonyme. début 19e.
Collection Edouard et Maurice Sandoz © FEMS. Photo Renaud Sterchi

Qu’il soit cloisonné, champlevé, peint, opaque, transparent ou opalescent, l’émail fascine depuis des siècles. Sous l’apparente simplicité de sa composition – du verre et des oxydes métalliques – se cache toute l’adresse des émailleuses et des émailleurs qui doivent en maîtriser la préparation, l’application et la cuisson au four. Aujourd’hui encore, la décoration d’une montre avec de l’émail s’apparente à de l’alchimie et conserve ses parts de secrets.

Dans la directe continuité de Transmissions, l’exposition met en lumière l’art de l’émail sous ses plus hauts atours grâce au prêt de nombreuses institutions prestigieuses suisses et internationales, tout en soulignant les enjeux passés et actuels de la formation des émailleuses et des émailleurs au travers de la collection d’arts industriels de l’École.

“Éclat de verre“ confronte les chefs-d’œuvre réalisés par les artisan·e·s à leurs commanditaires, la simplicité de la matière à la grande complexité de sa maîtrise, et l’attrait actuel des objets horlogers émaillés à l’absence de filière d’apprentissage bien établie.

Jusqu’au 6 novembre 2022