Genève : « La danse des affranchies »

, popularité : 16%

Sur la scène de Saint-Gervais, Latifa Djerbi restitue l’image nette et bouleversante d’une famille franco-tunisienne qui implose, dans une mise en scène signée Julien Mages. Ou quand une jeune femme redécouvre son corps en même temps que son pays d’origine en pleine révolution.

Comment s’affranchir d’une société qui étouffe nos rêves ?
Comment braver les sens interdits de l’existence ?
Comment retrouver le chemin du plaisir et de la joie ?

Latifa Djerbi

Après L’improbable est possible... j’en suis la preuve vivante, monologue « accouché » par le « metteur en songe » Jacques Livchine, Latifa Djerbi revient à Saint-Gervais avec La danse des affranchies, une tragi-comédie incisive et bouleversante à neuf personnages, dans une mise en scène signée Julien Mages.

Cette pièce nous fait entrer dans une famille franco-tunisienne sur le point d’imploser. On entre dans une famille franco-tunisienne sur le point d’imploser. Dounia, la fille cadette installée en Suisse depuis des années, rejoint les siens au bled pour l’enterrement du père. La Tunisie, en pleine insurrection contre Ben Ali, lui fait l’effet d’un territoire inconnu, au même titre que son propre corps qu’elle tente de se réapproprier. Ici, la soif de liberté d’une femme entre en vibration avec les aspirations profondes de tout un peuple.

Du 8 au 19 mai 2018

Billetterie : 022 / 908.2020, billetterie@saintgervais.ch

Voir en ligne : Théâtre Saint-Gervais