Théâtre en Cavale à Pitoëff
Genève : “Mange ta soupe !“

Avec Mange ta soupe !, la compagnie Youkali propose un spectacle sur l’alimentation.

Article mis en ligne le mai 2009
dernière modification le 15 juin 2009

par Andrea TEANO

Avec Mange ta soupe !, la compagnie Youkali donne un spectacle qui a pour thème l’alimentation. Vaste sujet qui convoque bien des souvenirs, où l’on trouvera aussi bien à rire qu’à méditer, tant il est vrai que la question de se nourrir en appelle une autre, plus grave, qui est celle de l’opulence des uns et de la pauvreté des autres.

Créé en mars 2007 en co-production avec la Grange de Dorigny, le spectacle sera cette fois mis en scène par Fred Mudry. Rencontre.

On va commencer par les présentations…
Je suis Fred Mudry, j’ai 34 ans. En 2002 j’ai obtenu mon diplôme du conservatoire de Lausanne section SPAD. Actuellement je suis en répétition au théâtre du Poche à Genève dans un texte de Valérie Poirier, mis en scène par Martine Paschoud. En 2002 j’ai créé ma propre compagnie de Théâtre, la Cie Gaspard, avec laquelle nous avons créé 7 spectacles et une quinzaine de lectures.

Qui sont les comédiens, qu’est-ce qui les unit dans ce spectacle ?
Marie-Eve Mathey-Doret, Frédéric Lugon, Lucienne Olgiati Heutger et Julien Opoix. Ayant des parcours artistiques très différents, c’est le thème de la nourriture qui les a passionnés et rassemblés, chacun ayant eu des épisodes peu banals avec la nourriture.

« Mange ta soupe ! »
photo Yvan Papaux

De quelle façon avez-vous procédé à l’écriture du texte ?
Les comédiens ont ciblé la thématique, qu’ils avaient envie d’exprimer : les souvenirs d’enfance et le rapport intime à la nourriture, et sont partis à la recherche d’anecdotes en interrogeant toutes sortes de personnes sur leurs souvenirs d’enfance. Ces récits constituent la majeure partie du texte du spectacle. Marie-Eve Mathey-Doret, en collaboration avec les comédiens, a écrit quelques textes. Chacun des comédiens a participé à l’élaboration du texte, soit en amenant ses propres souvenirs, ou par des improvisations. Le texte fait entendre ces multiples histoires racontées par toutes sortes de voix différentes. 

Qui n’a pas entendu : Finis ton assiette. Pense à ceux qui meurent de faim. Chez les pauvres on meurt de faim, chez les riches on meurt d’ennui ? 
Effectivement, on s’est intéressé aux habitudes alimentaires européennes qui nous confrontent au TROP bien plus qu’au pas assez ! Lorsqu’il y a une abondance, l’excès est accessible. En travaillant sur ce spectacle, nous avons constaté qu’en parlant de nourriture, on parlait de tout autre chose : d’amour, du rapport à son corps, des rapports familiaux, de la faim spirituelle, etc. ! C’est ce qui apparaît dans le spectacle et que le public semble apprécier parce qu’il s’y reconnaît d’une manière ou d’une autre. 

Propos recueillis par Andrea Teano

« Mange ta soupe ! » Au théâtre en Cavale à la salle Pitoëff.
Par la compagnie Youkali. Mise en scène de Fred Mudry.
Du 24 avril au 10 mai. Rés. 079 759 94 28