Concours de Genève
Genève : Concours de Genève 2009

Coup d’oeil sur l’édition 2009 du Concours de Genève, suivi de quelques questions à Tobias Richter.

Article mis en ligne le 1er novembre 2009
dernière modification le 22 novembre 2011

par Frank FREDENRICH

L’édition 2009 du Concours de Genève devrait confirmer le fait que la manifestation a désormais retrouvé son rythme de croisière. Le nombre croissant des participants démontrant - si besoin est - l’excellente réputation de ce rendez-vous crucial pour les jeunes interprètes.

L’originalité de cette compétition 2009 réside bien entendu dans le choix qui a été proposé d’inclure la percussion au programme, ce qui sera l’occasion de découvrir une série de concerts autour de cet instrument grâce à la présence d’interprètes réputés au sein du jury comme il se doit, mais également en raison de la participation du Centre International de percussion et de l’Ensemble Contrechamps (voir à ce sujet les entretiens avec Jean Geoffroy et Martin Matalon dans Scènes Magazine du mois d’octobre).

Martin T:son Engstroem

Concerts
Ainsi, Genève célèbrera la Semaine de la percussion sous de nombreuses formes durant la semaine du 30 octobre au 8 novembre. Après une soirée “traditions et improvisations“ le 30 octobre avec des tablas et batteries (à l’AMR en collaboration avec les Ateliers d’Ethnomusicologie), une soirée jazz à l’AMR avec le Trio ImpertinAnce, le 1er novembre, sera suivie le 4 novembre d’un concert au Conservatoire avec des membres du jury, interprètes et/ou compositeurs, en collaboration avec la Haute Ecole de Musique et le Concours de Genève. Le 5, l’OSR accueillera dans le cadre d’un concert de la série répertoire une des personnalités les plus étonnantes de l’univers musical, toutes disciplines confondues, puisqu’il s’agit de la percussionniste écossaise Dame Evelyn Glennie, dont on sait notamment depuis la sortie du film Touch the sound qu’elle est sourde depuis son adolescence (elle interprétera Conjurer, un concerto pour percussion et orchestre à cordes du compositeur américain John Corigliano).
Le 6, le Grütli accueillera le percussionniste suisse Fritz Hauser pour une création, Rundum et le 8, un concert de la série Musique sur Rhône de l’OSR au BFM accueillera la percussionniste Keiko Abe pour un concert en coproduction avec le Centre International de Percussion.

Dame Evelyn Glennie
© James Wilson

Concours
Quant au concours, on verra les candidats se confronter lors des “derniers tours“, le mardi 3 et le jeudi 5 novembre au Studio Ernest Ansermet (Récital 1 et 2) alors que la finale se déroulera au BFM avec l’Ensemble Contrechamps dirigé par Pascal Rophé, le dimanche 8 à 20h.
Côté tradition, cette édition 2009 verra la confrontation entre 35 chanteurs présélectionnés par un premier jury composé de Simon Estes, Maria Diaconu, Danielle Borst, Laurent Gay et Elisabeth Glauser. Les épreuves permettront – on l’espère ! – de découvrir quelques grandes ou belles voix de demain, sans oublier le fait qu’un(e) des concurrent(e) se verra de toute façon proposer un engagement dans un rôle important lors d’une prochaine saison du Grand Théâtre (Prix spécial « Cercle du Grand Théâtre »). Ils devront convaincre un jury de haut niveau puisque mené par l’incomparable Simon Estes, qui sera entouré par Edda Moser – qui donnera une master class à quelques privilégiés du 13 au 15 novembre, Maria Diaconu et Laszlo Polgar pour ce qui concerne les « grandes voix », ainsi que par Hugues Gall de retour dans une ville qu’il connaît bien, du pianiste et accompagnateur Christian Ivaldi, de Tobias Richter, Martin T :son Engstroem et Menno Feenstra. Les épreuves du concours de chant débuteront le lundi 2 et le mardi 3 novembre au Conservatoire et se poursuivront jeudi 5, vendredi 6 et lundi 9 novembre toujours au Conservatoire pour se terminer le jeudi 12 novembre avec la finale qui aura lieu au Grand Théâtre.

Frank Fredenrich

Entretien avec Tobias Richter


Avez-vous l’habitude d’être juré de concours de chant ?
Oui, souvent.

Quels sont vos critères, sont-ils différents par rapport à une audition pour un rôle ?
Oui, les critères diffèrent entre un concours et une audition pour un rôle. Un des critères le plus important est le potentiel des chanteurs surtout lorsqu’il s’agit d’un rôle (pouvoir les imaginer dans le rôle).

En dehors du choix d’un/e candidat/e pour un spectacle du Grand Théâtre, pensez-vous sélectionner de futurs interprètes pour les saisons à venir ?
Quelques fois, ce n’est pas exclu, tout dépend des chanteurs qui se présentent à ces concours.

Est-ce qu’il vous arrive de penser qu’une voix peut être de qualité sans pour autant pouvoir "passer " sur une scène lyrique ?
Oui.

Avec-vous le souvenir d’une révélation entendue lors d’un concours ?
Oui, Marina Rebeka, Anke Vondung, Thorsten Grümbel.

Propos recueillis par Frank Fredenrich

Rens. : www.concoursgeneve.ch ou 022 328 17 51
pour les finales :022 418 31 30