Cinéma : “Millénium“

Faut-il ou ne faut-il pas voir l’adaptation cinématographique de Millénium ?

Article mis en ligne le 18 janvier 2012

par Viviane Vuilleumier

Tout le monde (ou presque...) a lu, vu ou entendu parler du roman policier en trois tomes de l’auteur suédois Stieg Larsson. Cette trilogie a été créditée d’un succès considérable, pour ne pas dire phénoménale, en librairie, avant d’être adaptée au cinéma.

Pour les inconditionnels de la prose de Stieg Larsson, il est impensable d’envisager qu’une adaptation cinématographique puisse rendre toute la saveur du roman, ou des romans, devrions-nous dire puisqu’il est question ici d’une trilogie.

A l’heure où sort, aux Etats-Unis, un remake (déjà !?) de Millénium - Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes, sous la patte de David Fincher avec, en vedettes Daniel Craig et Rooney Mara dans les rôles principaux, il est bon de se pencher un peu sur la première version cinématographique du roman.

« Millénium - Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes » avec Noomi Rapace et Michael Nyqvist
© UGC Distribution

Cette adaptation du premier tome, Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes, tentée par le cinéaste danois Niels Arden Oplev, mettait en scène les acteurs suédois Michael Nyqvist, dans le rôle du héros Mikael Blomkvist, et Noomi Rapace dans celui de Lisbeth Salander.

Le cinéaste danois avait été bien inspiré en choisissant une jeune actrice alors inconnue, Noomi Rapace, pour interpréter le rôle de Salander ; en effet, celle-ci a réalisé une performance stupéfiante. Le film, dès sa sortie sur grand écran, a connu un succès considérable.

Parmi les critiques publiées alors, certaines étaient enthousiastes (voir Le Point), d’autres plus modérées (voir Le Monde ou Excessif), alors que certains journalistes n’hésitaient pas à se montrer résolument insatisfaits par la réalisation / adaptation cinématographique de Niels Arden Oplev (voir Jeuxactu ou Chronicart).

« Millénium - Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes » avec Daniel Craig

L’adaptation cinématographique des deuxième et troisième tomes, La Fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette et La Reine dans le palais des courants d’air, réalisés par Daniel Alfredson, sont sortis en 2010, et ont été assez bien accueillis par la critique, qui saluait à nouveau la remarquable performance de Noomi Rapace en Lisbeth Salander, même si certains journalistes ne montraient guère d’enthousiasme, et relevaient l’aspect insipide de la réalisation. Mais il en faut pour tout les goûts...

La version américaine proposée par David Fincher est-elle mieux que l’original ? Les héros interprétés par Craig et Mara sont-ils plus crédibles ?
Bonne question !

« Millénium - Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes » avec Rooney Mara

Il semblerait que la Lisbeth Salander de Noomi Rapace montrait plus de détermination face au journaliste Blomkvist, elle semblait “habitée“ d’une force de caractère et d’un tempérament qui font hélas défaut à la version américaine incarnée par Rooney Mara. Par contre, Blomkvist dans l’interprétation de Daniel Craig est remarquable, en ce sens que le personnage fait preuve de plus de force de caractère, et domine le film.

On peut se demander ce qu’aurait donné Millénium si Noomi Rapace et Daniel Craig avaient été réunis sur le même plateau !