Prix de Lausanne
Lausanne : International Ballet Competition

Le 40e Prix de Lausanne se déroulera du 29 janvier au 4 février 2012

Article mis en ligne le 19 janvier 2012

par Viviane Vuilleumier

Fidèle à son objectif, qui est de repérer et promouvoir les jeunes talents de la danse, le Prix de Lausanne sélectionnera soigneusement une brochette de danseurs talentueux dans le but de leur ouvrir les portes des meilleures écoles.

Neufs personnalités du monde de la danse constituent le jury appelé à sélectionner les vainqueurs des compétitions, choisis autant pour leur expérience que pour leur provenance, afin que la représentation géographique soit aussi large que possible ; ces jurés sont très souvent d’anciens lauréats du Prix de Lausanne.

Ainsi, cette année, la constitution du jury est la suivante :
- M. Jean-Christophe Maillot, directeur des Ballets de Monte-Carlo (lauréat 1988)
- Mme Darcey Bussell, ex-principal du Royal Ballet de Londres (lauréate 1986)
- Mme Sue-Jin Kang, principal du Stuttart Ballet (lauréate 1985)
- Mme Nancy Raffa, maîtresse de ballet, ABT, New York (lauréate 1980)
- Mme Emma Sandall, co-directrice de la Ludwig Dance Company, Perth (lauréate 1984)
- Mme Miyako Yoshida, ex-principal du Royal Ballet de Londres (lauréate 1983)
- M. José Martinez, directeur artistique de la Compagnie Nationale de Danse d’Espagne (lauréat 1987)
- M. Goyo Montero, directeur de ballet au Staatstheater Nuremberg Ballett (lauréat 1994)
- M. Frederic Olivieri, directeur du Département de danse à la Scala de Milan (lauréat 1977)

Ces personnalités se basent sur des critères définis pour évaluer le potentiel des candidats. Parmi ces critères figurent bien évidemment le talent, mais également le physique, et l’aptitude à s’affirmer, à réagir avec sensibilité à la musique, ainsi que l’aisance technique... En dernier ressort, le potentiel est évalué en fonction de la possibilité des candidats à embrasser une carrière professionnelle.

Cette année, 46 danseuses et 31 danseurs ont été sélectionnés, en provenance des USA, du Japon, de Belgique, d’Afrique du Sud, du Brésil, du Canada, de France... Rappelons que les sélections se basent autant sur la santé du candidat / de la candidate, que sur son comportement alimentaire, voire sur la courbe de croissance...

Donc, avant de faire la preuve de leur talent et de leurs compétences, les
futurs professionnels de la danse doivent montrer qu’ils sont en parfaite santé.

Souhaitons-leur bonne chance, et que le meilleur / la meilleure gagne !

Signalons encore qu’une soirée de gala aura lieu le dimanche 5 février à 17h au Théâtre de Beaulieu, pour célébrer le 40e anniversaire du Prix de Lausanne. Lors de cette soirée se produiront des danseurs étoiles des meilleures compagnies de ballet, tous anciens lauréats du Prix de Lausanne.
(Réservations online)