Manoir de la Ville de Martigny
Martigny : « Le Retranchement »

Exposition du Master arts visuels de l’ECAL à Martigny.

Article mis en ligne le 21 mars 2012
dernière modification le 12 mai 2012

Du 17 mars au 29 avril 2012, le Manoir de la Ville de Martigny accueille « Le Retranchement ». Cette exposition des étudiants du Master HES-SO en Arts visuels (European Art Ensemble) de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne a été conçue sous la direction de l’artiste Valentin Carron et de la commissaire et critique d’art Stéphanie Moisdon.

Sous la forme originale d’une carte blanche confiée à Valentin Carron par le Manoir de la Ville de Martigny, ce projet s’est développé autour des enjeux collectifs des artistes impliqués dans la formation European Art Ensemble. A partir d’un processus actif de discussion, il s’agissait de penser la réalité d’une exposition de groupe aujourd’hui, ses risques, ses conventions et ses promesses.

Profondément inspirée par le contexte unique du Manoir, l’histoire de ce « Retranchement » est celle d’une enquête, d’une errance qui mène à travers les nombreux espaces délaissés de la demeure à l’apogée de la chambre 11. Une énigme, faite de vides, de courants d’air, de sensations d’art, d’architecture, de littérature qui aboutit à l’étrange apparition de tous ces objets « retranchés », forcés à cohabiter. Ce retranchement est aussi l’histoire d’un ballet mécanique, l’exposition étant amenée à se déplacer dans le manoir sur toute sa durée.

Les propositions des étudiants embrassent pratiquement tous les champs de l’art contemporain, souvent avec humour et poésie. Choisissant peinture, photographie ou dessins à l’aquarelle, chaque étudiant a réalisé une œuvre particulière, expression de ses goûts profonds et de la force de son imagination. L’un d’eux a même mis son chien Eliot en scène !

A voir jusqu’au 29 avril.