Expositions
Paris : Massenet et Debussy

Deux musiciens parisiens s’exposent ...

Article mis en ligne le 15 avril 2012
dernière modification le 19 juin 2012

Massenet disparaissait il y a cent ans, en 1912 ; quant à Debussy, il est mort il y a cent cinquante ans. Deux expositions marquent l’événement.

Au Palais Garnier, l’exposition la Belle Époque de Massenet , dans la rotonde impériale, se présente comme une sorte d’itinéraire ; on y découvre le musicien à travers des portraits et photographies d’époque ; des affiches, partitions, maquettes de décors, costumes de productions historiques, illustrent son œuvre ; on peut même voir quelques images des interprètes de ses compositions, par exemple une peinture du ténor Jean de Rezké dans le rôle-titre du Cid.
Un petit auditorium a même été aménagé pour permettre aux visiteurs qui le désirent de se plonger dans les vidéographies de récentes productions maison, Manon et Werther.

A voir jusqu’au 13 mai.

Au Musée de l’Orangerie, c’est l’exposition Debussy, la Musique et les Arts qui attirent les visiteurs. Ici, plutôt que des témoignages de la vie de Debussy, l’accent est mis sur le contexte qui entoure et inspire le musicien.
On y découvre beaucoup de peintures contemporaines – et quelques sculptures – en provenance du Louvre ou du Musée d’Orsay. S’affichent donc des œuvres de Degas, Manet, Odilon Redon, Camille Claudel, Vuillard, mais aussi de Turner et Dante Gabriel Rossetti ou Edward Munch, parmi lesquels apparaissent quelques portraits du musicien et de ses amis. Peu de témoignages en rapport à la musique, ici.

A voir jusqu’au 11 juin.