Fondation de l’Hermitage
Lausanne : Asger Jorn

Première exposition en Suisse romande du peintre Asger Jorn.

Article mis en ligne le 21 juin 2012
dernière modification le 23 octobre 2012

Fondation de l’Hermitage, Lausanne :
Asger Jorn - Un artiste libre

Dans la prolongation de l’exposition « Impressions du Nord. La peinture scandinave 1800-1915 » qui, en 2005, avait permis aux visiteurs de la Fondation de découvrir l’extraordinaire vitalité des peintres nordiques au XIXe s., la Fondation de l’Hermitage propose de faire connaître cet été un acteur majeur de la création moderne, en consacrant pour la première fois en Suisse romande une exposition au peintre Asger Jorn (1914-1973), considéré comme le plus grand artiste danois du XXe siècle.

Partageant sa vie entre le Danemark, la France (dès 1936), la Suisse et l’Italie, Asger Jorn a joué un rôle majeur dans le développement des avant-gardes européennes de l’après-guerre. En 1948, il fonde avec d’autres artistes du Nord le mouvement CoBrA (1948-1951). Dans le sillage du surréalisme, ils prônent la spontanéité, le retour à l’art populaire et au dessin d’enfant. La tuberculose qui frappe Jorn en 1951 précipite la fin de CoBrA.

La rétrospective lausannoise couvre toutes les périodes, depuis les compositions colorées de l’immédiat après-guerre, peuplées d’un bestiaire fantastique, jusqu’aux peintures lumineuses de la fin de sa vie, traversées de formes fluides et dynamiques. Réunissant quelque 80 peintures, l’exposition déploie en outre un bel ensemble de dessins, des estampes – entre autres l’emblématique « Suite suisse », 1953-1954 –, ainsi que des sculptures, qui témoignent de l’extraordinaire force expressive de Jorn dans la diversité des médiums.

A voir du 22 juin au 21 octobre 2012