Conservatoire et Jardin botaniques de Genève
Genève : “Je raffole de la botanique“

Du 25 mai au14 octobre 2012 : Exposition promenade autour de Rousseau

Article mis en ligne le 6 juillet 2012
dernière modification le 17 octobre 2012

"Je raffole de la botanique : cela ne fait qu’empirer tous les jours. Je n’ai plus que du foin dans la tête, je vais devenir plante moi-même un de ces matins...". Lettre de Rousseau à François-Henri d’Ivernois, le 1er août 1765

Les CJB proposent une exposition-promenade itinérante dans le Jardin botanique, laquelle présente l’image d’un Jean-Jacques Rousseau porteur d’un grand savoir botanique et qui herborise, identifie des plantes et fabrique des herbiers avec passion et méticulosité. Elle rend compte d’un naturaliste pleinement au courant des grands débats de son époque sur les questions de nomenclature et de classifications du monde végétal. Ses contacts directs ou épistolaires entretenus avec les plus grands naturalistes du moment, comme le bernois Albrecht von Haller, les parisiens Bernard et Antoine-Laurent de Jussieu, ou encore le suédois Carl von Linné ont permis la fructification de ses connaissances botaniques.

L’exposition des CJB cherche à montrer la manière dont Rousseau appréhende la botanique, et combien celle-ci sous-tend et éclaire ses idées d’homme de lettres. Son activité et ses idées en botanique transcendent sa pensée philosophique, comme le montrent par exemple ses opinions sur les jardins et les jardins botaniques et son engagement pédagogique à faire apprendre à autrui l’anatomie, la classification des espèces végétales et leur montage en herbier. Son compte-rendu esthétique des paysages alpins et des lacs suisses, son idéal de vie champêtre et sa contemplation quasi-religieuse du monde végétal mettent aussi en lumière ses convictions philosophiques profondes.

Jusqu’au 14 octobre 2012

L’exposition est ouverte tous les jours de 8h à 19h30 / elle est bilingue : français - anglais
Entrée libre