Wallraf-Richartz-Museum, Cologne
Cologne : L’invention du paysage

Enquête sur l’invention du paysage au Wallraf-Richartz-Museum...

Article mis en ligne le 22 janvier 2013
dernière modification le 25 avril 2013

Sous le titre « L’Invention du paysage vers 1500 », Wallraf-Richartz-Museum se lance sur la trace d’un contemporain de Hieronymus Bosch

Cette exposition montre un petit groupe de sept dessins de paysages provenant de la collection du Cabinet d’arts graphiques de Dresde. Ils figurent parmi les plus anciennes descriptions de paysage de l’art graphique hollandais.

Jusqu’à présent, la première utilisation du paysage comme motif à part entière était toujours associée au nom de Joachim Patinir, qui était actif durant les années 1520. Des investigations technologiques et d’histoire de l’art conduites comme partie d’un projet de recherche sur la typologie des dessins hollandais au 16e siècle suggèrent, cependant, que les sept dessins de Dresde ont une origine plus ancienne, à savoir autour de 1500. On ne connaît pas le nom du dessinateur lui-même. Son nom conventionnel, « le Maître du dessin de Dresde Wilhelm von Maleval » est dû au motif d’un travail qui montre St. Maleval dans son combat avec des monstres volants.

L’exposition fournit un aperçu passionnant des récentes méthodes scientifiques d’investigation, qui ont aidé à identifier le style du dessin et le type de papier utilisé.

Signalons que cette exposition est rendue possible par la coopération entre le
Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud, le Cabinet de gravures de Dresde et l’Office fédéral d’investigation matérielle et de recherche de preuves de Berlin.

Du 25 janvier au 21 avril 2013