Festival International du Film Juif de Genève
Genève : Festival du Film Juif

3ème édition du 12 au 14 avril 2013

Article mis en ligne le 11 avril 2013
dernière modification le 5 avril 2013

par Viviane Vuilleumier

Le programme de cette 3ème édition propose des films internationaux qui explorent les cultures et le vécu juifs, et permettra de connaître les réalisateurs et acteurs qui y ont contribué.

Durant les trois journées dédiées à ce festival, les spectateurs pourront assister à plusieurs projections aux Cinémas du Grütli, dans les deux salles qui se trouvent au sou-sol de la Maison des Arts du Grutli.

Ainsi, le vendredi 12 avril, sera projeté en première suisse le film de Sandy Dickson et Churchill Roberts, « Le dernier vol de Petr Ginz », qui est en fait un hommage à cet enfant prodige de Prague, écrivain et artiste précoce, enfermé par les Nazis dans le camp de Theresiendstadt.

« Le fils de l’autre » de Lorraine Levy
© Frenetic Films

Le samedi 13 avril, l’agenda est plus rempli, avec la projection de deux films, tous deux accompagnés d’un court métrage :
- Le fils de l’autre de Lorraine Levy - L’identité est le thème récurrent au cœur de ce drame familial personnel - suivi de Charleston Tel Aviv, court-métrage (4 mins) de Ron Dobrovinsky, à 14h45 et 21h15 dans la salle 2
- L’enfant ZigZag de Vincent Bal suivi de Charleston Tel Aviv, court-métrage (4 mins) de Ron Dobrovinsky, à 21h15 dans la salle 1

Dimanche 14 avril, copieux menu au programme :
- La fabuleuse histoire d’Esther Blueburger de Cathy Randall, film hilarant sur le passage à l’age adulte, est projeté à 12h en salle 1
- Comme un Juif en France est un documentaire magistral et radical (en deux parties) d’Yves Jeuland qui explore toute la richesse et la complexité de l’histoire des juifs de France. La première partie est projetée à 12h15 et la deuxième à 17h15 en salle 1

« Comme un Juif en France » d’Yves Jeuland

- A 14h30 en salle 1, place à L’Appartement de Arnon Goldfinger. Le film débute comme le portrait intime d’une histoire familiale pour se transformer en quête de détective. Fascinant !
- Nouvelle projection du fils de l’autre de Lorraine Levy, à 14h45, salle 2
- Simon et les Chênes de Lisa Ohlin est l’histoire émouvante de l’enfance et de l’adolescence de Simon Larsson, passée sous l’ombre du spectre de l’Allemagne Nazie. Projection à 17h en salle 1
- 19h en salle 1, deux films se suivent ; d’abord Une bouteille à la mer de Thierry Binistri, bouteille contenant un message qui sera le catalyseur d’une amitié naissante entre une jeune Israélienne et un Palestinien. Suivi d’un court-métrage, Cette Femme de Edward Dick, histoire d’un trentenaire névrosé.

« Mon Papa Baryshnikov » de Dmitry Povolotsky

- Finalement, à 20h, on verra Mon Papa Baryshnikov de Dmitry Povolotsky, subtile comédie russe mettant en scène Borya Fishkin, un garçon obsédé par le ballet. Ce film sera suivi de Cette Femme de Edward Dick.

Il n’y a aucune réservation possible par téléphone. Pour acheter vos billets en ligne, allez sur le site www.cinemas-du-grutli.ch