Fondation de l’Hermitage, Lausanne
Lausanne : Joan Miró

Miró, les œuvres de la maturité

Article mis en ligne le 24 juin 2013
dernière modification le 27 octobre 2013

Sous le titre Joan Miró - Poésie et lumière, la Fondation de l’Hermitage propose une exposition d’été qui rassemble 80 œuvres de Joan Miró (1893-1983), en provenance de la Fondation Pilar i Joan Miró à Palma de Majorque.

Ce sont les œuvres de la maturité, réalisées au cours des trente dernières années de la vie de l’artiste, soit dès 1956, lorsque Miró a pu travailler dans l’atelier majorquin conçu par l’architecte catalan Josep Lluís Sert, en paix et en silence, en contact direct avec la nature, sa source d’inspiration infinie. Il a ainsi pu y réaliser plusieurs œuvres à la fois.

Dans les années 60 à 70, les motifs de femmes, oiseaux et empreintes de main, et les paysages, rythment une œuvre aux couleurs vives et puissantes. Puis l’iconographie de Miró devient plus abstraite, et divers modes d’exécution cohabitent dans sa production, tels « Mosaïque » (1966), une œuvre statique, ou « Poésie » (1966), aux coups de pinceau véhéments.

Dans les années 70, Miró est attiré par l’expressionnisme abstrait et la calligraphie extrême-orientale, comme le montrent les grands paysages monochromes de cette période. Ces influences confèrent à ses tableaux un aspect dépouillé, caractérisé par des lignes noires jaillissant sur la toile immaculée. Son langage fait de taches, de signes, de jets de peinture, d’empreintes et d’éraflures, traduit particulièrement bien l’esprit protéiforme du génie catalan.

A la fin de sa vie, il crée une série de motifs stylisés sur un fond bleu roi d’une rare intensité, comme « Sans titre » (1978), délaissant les pinceaux pour peindre avec les doigts sur des matériaux composites (carton, papier de verre, bois, …), reflet d’une inventivité sans faille.

A voir du 28 juin au 27 octobre 2013