Musée du Louvre
Paris : Collection Everhard Jabach

Un Allemand à la cour de Louis XIV

Article mis en ligne le 30 juillet 2013
dernière modification le 19 septembre 2013

Le Musée du Louvre expose, au 2e étage de l’Aile Sully, une intéressante sélection d’œuvres provenant de la collection nordique d’Everhard Jabach, qui comprend des tableaux de Dürer à Van Dyck

Everhard Jabach (1618-1695) fut l’un des plus grands collectionneurs de son temps. Les chefs-d’œuvre réunis dans cette exposition illustrent l’importance de ce collectionneur qui, non content d’être l’ambassadeur de l’art nordique auprès du roi et de ses peintres, contribua à forger le goût des amateurs français pour les écoles du Nord jusqu’au XVIIIe siècle.

Marchand-banquier issu d’une puissante famille de Cologne, il s’installa très tôt à Paris où il devint l’un des acteurs majeurs de la politique économique de Colbert. La vente de sa somptueuse collection à Louis XIV en 1662 et en 1671 signa l’acte inaugural d’une véritable collection royale de tableaux et de dessins. Si Jabach s’est avant tout intéressé à l’art italien, à l’instar des autres grands amateurs de l’époque, la qualité exceptionnelle de sa collection nordique – où abondent les oeuvres de Dürer, Holbein, Bril, Van Orley, Rubens ou Van Dyck – mérite toute notre attention. Elle révèle la singularité du collectionneur qui a toujours maintenu des contacts avec son pays d’origine comme avec sa ville natale, Cologne.

La sélection proposée dans l’exposition veut rendre compte de la qualité de la collection nordique et des choix de Jabach, qui se portèrent aussi bien vers les maîtres anciens (XVe et XVIe siècles) que vers les artistes modernes (XVIIe siècle).

Jusqu’au 16 septembre 2013