Musée Ariana, Genève
Genève : Jean Fontaine

Jean Fontaine - « En fer sur terre »

Article mis en ligne le 7 novembre 2013
dernière modification le 17 février 2014

par Viviane Vuilleumier

Le Musée Ariana s’est donné pour but de conserver et de mettre en valeur un large pan de l’histoire de la céramique, du Moyen Age à nos jours. Le Parcours céramique carougeois, auquel participe l’Ariana, et qui se déroulait du 28 septembre au 6 octobre, était l’occasion rêvée de mettre en valeur les œuvres d’un artiste contemporain comme Jean Fontaine (France, 1952).

L’exposition qui lui est consacrée est originale en ce sens qu’elle permet au public de toucher les objets exposés, ce qui est rarement autorisé dans les musées. De plus, avec la complicité de médiatrices malvoyantes et aveugles, il est possible d’explorer les œuvres si sensuelles de Jean Fontaine « à l’aveugle ». Il en résulte une belle occasion de partage et de rencontre, des valeurs chères à l’artiste.

L’œuvre du céramiste français, très imaginative, est constituée d’humanoïdes hybrides, à mi-chemin entre l’homme, l’animal et la machine, ce qui déstabilise le spectateur, tantôt séduit par l’hyperréalisme rassurant de ses sculptures, tantôt bousculé par ses juxtapositions étranges, provocantes, voire subversives.
Jean Fontaine commence par assembler les différents éléments, moulés, de ses sculptures en grès, puis il recouvre celles-ci d’oxydes métalliques saturés, ce qui leur confère l’aspect de la fonte ou du bronze, histoire de brouiller les pistes... Il ajouter volontiers des matériaux exogènes (bois, porcelaine industrielle ou verre) à ses sculptures qu’il baptise ensuite de titres dans lesquels se cachet des jeux de mots.
Une autre manière de ne pas se prendre trop au sérieux !

A voir jusqu’au 16 février 2014

A noter que Jean Fontaine expose également ses œuvres à la Galerie Humus à Lausanne jusqu’au 15 février 2014