Maison de quartier de la Jonction, L’étincelle
Genève : « Haïku »

Marionnettes et théâtre d’ombre à L’Étincelle

Article mis en ligne le 19 novembre 2013
dernière modification le 6 novembre 2013

par Viviane Vuilleumier

L’association Amalthea présentera en décembre la création intitulée « Haïku » de la compagnie La Luciole Écarlate, sur une musique servie par l’Ensemble Batida.

« Haïku », l’ombre de la grue

Inspiré d’un conte traditionnel japonais, « La femme-oiseau », Haïku est un spectacle visuel et musical, mêlant les techniques de l’ombre et de la marionnette à tiges et à fil. Les sons des trois musiciens, effleurent tantôt de la pointe d’un doigt l’enveloppe sensible, ou bien se déchaîne avec une puissance électrique ; créant une large palette de jeu, métissage de bruits, de silences et de musique.

« Haïku », le marchand

L’histoire
Hiver, printemps, été, automne, hiver…
Au cœur d’une île enneigée, Haïku, jeune peintre solitaire et
rêveur, vit de son art et de la pêche.
Le paysage hypnotique d’une mer sonore et laiteuse, infusée d’astres, abrite un monde où cohabitent poissons joueurs et esprits chamaniques.
Sur terre, à quelques encablures, un arbre centenaire protège d’ombre sa maison de bambou.

« Haïku », la fleur

Contemplatif, son univers est bercé par le battement des flots, les vols de grues sauvages, ses allers et venues au marché et ses peintures.
Jusqu’au jour où une grue blessée va bouleverser ce fragile
équilibre…
Hiver, printemps, été, automne, hiver…

Cette création, un spectacle poétique de marionnettes et théâtre d’ombre,
avec trois musiciens en live basé sur un conte japonais, sera interprétée les 10, 11, 13 et 14 décembre.

Maison de quartier de la Jonction, L’étincelle, 18 bis av. Ste-Clotilde, 1211 Genève
Mardi 10 décembre à 19h30
Mercredi 11 décembre à 15h
Vendredi 13 décembre à 19h30
Samedi 14 décembre à 17h et 20h

Réservations au 022 545 20 20
du mardi au vendredi de 16h00 à 22h00 et le samedi de 16h30 à 22h00