Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
Bruxelles : Michaël Borremans

Un artiste fascinant qui séduit les foules

Article mis en ligne le 28 février 2014
dernière modification le 5 août 2014

Le Palais des Beaux-Arts rend hommage à la production de Michaël Borremans, un artiste belge aux œuvres variées - dessins, peintures, films - né en 1963 à Grammont. Ouverte depuis le 22 février, cette rétrospective compte déjà 48’000 visiteurs et s’apprête à être l’exposition la plus visitée depuis la création de BOZAR en 2003.

Michaël Borremans s’est tout d’abord formé à la photographie à Gand, avant de se tourner vers le dessin et la peinture dans les années 90. Ses œuvres ont déjà fait l’objet de nombreuses expositions individuelles, que ce soit en Belgique, aux États-Unis, en France, en Italie ou en Allemagne.

Cet artiste a acquis à la fin des années 1990 une renommée internationale grâce à une production variée (dessins, peintures, films) dans laquelle il met en avant, de manière ironique et suggestive, la nature illusoire de nos représentations et l’absurdité de l’existence.

Les espaces disparates imaginés et concrétisés par Michaël Borremans dans sa peinture, ses dessins et ses films sont unifiés par un sens ineffable du bouleversement, ils présentent des sujets et des scénarios saisis dans des états fascinants de l’intermédiaire et de l’indéterminé. Cet artiste belge fuit les connexions logiques et déjoue toute interprétation. Ces travaux explorent des états psychologiques complexes tout en contrariant la logique normative. Dans tout son œuvre, Borremans, qui aspire à « créer une atmosphère en dehors du temps, un espace d’où le temps a été effacé », déploie intentionnellement des signifiants qui entrent en collision dans des lieux ambigus.

Il n’hésite ainsi pas à réinterpréter des tableaux historiques de Velázquez, Goya et Manet et fait aussi souvent référence à la littérature, à la photographie et au cinéma. Son intérêt pour la puissance de l’imaginaire rend particulièrement attrayant son langage pictural subversif.

Autant de bonnes raisons de découvrir cet artiste fascinant à travers une centaine de ses œuvres des 14 dernières années. Cette exposition proposant un aperçu de sa création quittera ensuite le Palais pour le Tel Aviv Museum of Art et le Dallas Museum of Art.


- Bozar, du 22 février au 3 août 2014

- Tel Aviv Museum of Art, Israël, du 4 septembre 2014 au 31 janvier 2015

- Dallas Museum of Art, du 29 mars au 5 juillet 2015